Christian Sbrocca  
Musique
Ven. 21 janvier 2011 à 20:00
Le Zaricot
1460, rue des Cascades, Saint-Hyacinthe
  Carte
2 pour 1 ! (Régulier:20.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

Né à Montréal d’un père italien et d’une mère jeannoise, Christian Sbrocca plonge dans la musique dès son plus jeune âge. Ayant tout d’abord gratté la guitare en compagnie de son père lors de sa tendre enfance, cet autodidacte ajoute le piano à son répertoire au cours de l’adolescence.

Cet auteur compositeur interprète a une feuille de route très impressionnante sans nécessairement avoir joui d’une vitrine publicitaire et médiatique à la hauteur de ses accomplissements. 

En 2010 seulement, c’est en tant que metteur en scène et co-directeur artistique avec son ami Richard Turcotte de la revue musicale Beatles Story qu’on a pu être témoin encore une fois de sa grande versatilité. Christian est également l’auteur-compositeur de la chanson «La guerre est finie», interprétée par Marie-Chantal Toupin et qui est en course pour une nomination dans la catégorie «chanson de l’année» au Gala de L’ADISQ.

De plus, en participant à plusieurs conférences-spectacles avec les conférenciers de renom Marc Gervais et Patrick Leroux et une série de concerts avec son matériel original, Christian a fait le tour de la province plus d’une fois.

M. Sbrocca a terminé son année 2010 avec brio lors d'une tournée de sept spectacles en France au mois d’octobre.

www.christiansbrocca.ca

  Christian Sbrocca

Inscription
Fil culturel | Musique

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Le chant de l’alouette
  Sarah MK
  Dawn Tyler Watson
  D'Ouest en Est | Huu Bac Quach Quintet
  SYLI D'OR | Soul & Sister + Bonsa
  Sam Kirmayer | Lancement d'album
  Christus Factus Est
  SMCQ | Les Fonoformies
  Alexandre Belliard
  Extended Family @ Résonance
  Un Piano sous les chandelles... à Ottawa
  Le Grand Sénébal de Montréal 2017
  Psychocide Album Launch: Psychocide, The Fee
  Benjamin Deschamps
  Bharath and his Rhythm Four