Un suaire en Saran wrap  
Théâtre
Mer. 26 janvier 2011 à 20:00
Maison de la culture Frontenac
2550, rue Ontario E., Montréal
  Carte
Gratuit ! (Régulier:0.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

Privilège pour les membres atuvu.ca: en réservant sur atuvu.ca vous n'êtes pas obligés de récupérer vos billets à l'avance, ils seront disponibles à la porte, le soir même.

Elle nous raconte Ginette, sa mère morte à 64 ans. Elle nous joue les scènes entourant les préparatifs de la mort. Elle nous dit ce qui se passait dans sa tête pendant les moments chocs. Elle fait un solo autobiographique avec humour et autodérision cherchant à comprendre le destin de cette femme. En ouvrant ses boîtes d’héritage, la fille découvre des coïncidences étonnantes. Elle recoupe les événements avec les photos, les dates, les documents et la voix de sa mère qu’elle a enregistrée sur son dictaphone.

Un suaire en Saran wrap raconte les transmissions de mère en fille, les zones de complicité et de conflit. Il questionne notre rapport à la vie, notre façon de vieillir. Un spectacle aux accents de gravité qui entrechoque le sacré et le domestique.

Texte, mise en scène et interprétation: Manon Lussier
Une production du collectif Groupe du Square
Prix ROSEQ/RIDEAU 2010

www.accesculture.com

  Un suaire en Saran wrap

Inscription
Fil culturel | Théâtre

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Sarah MK
  Fuat Tuaç Quartet
  Taurey Butler Trio
  Hommage à Nirvana
  Alex Lefaivre Trio
  Dawn Tyler Watson
  Miguel De Armas Latin Jazz Quartet
  Le meilleur des années 60
  Tableaux Op.1: Nørre/Etienne Mason/viñu
  FSM | Pour le meilleur des mondes
  Un Piano romantique... pour la St-Valentin!
  Les Murènes
  Les Choralies
  Un Piano sous les chandelles... à Ottawa
  Quartom – Acte III



Vos commentaires

Un spectacle à la fois sérieux et drôle!  
Cette oeuvre nous fait réfléchir sur la vie, la mort, les rapports entre parents et enfants. La prestation de la comédienne est criante de vérité. Le texte n'est pas aussi lourd qu'on pourrait s'y attendre , car il est ponctué d'humour. Une oeuvre somme toute fort intéressante.

Pierre T.
Ven. 28 janvier 2011