Cinq humeurs | Danse Carpe Diem 
Danse
Jeu. 17 mars 2011 à 20:00
L'Agora de la danse
840, rue Cherrier, Montréal
  Carte
12.00$ / 40 % de rabais! (Régulier:20.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

Spectacle inspiré des Quatre Saisons d’Antonio Vivaldi, Cinq humeurs revisite en mouvements ce grand classique. Physique, exigeante, faite de tensions et d’exagération, cette chorégraphie atypique intègre une cinquième saison en faisant appel à six finissants de LADMMI (Les Ateliers de Danse Moderne de Montréal inc.) devenant ainsi un lieu de rencontre entre des danseurs professionnels et de jeunes diplômés. La partition musicale des Quatre Saisons est revisitée et adaptée par le compositeur Laurent Maslé pour laisser ressurgir une autre texture sonore, autrement urbaine, plus ressemblante aux sonorités de notre époque. Emmanuel Jouthe livre ici une de ses oeuvres les plus abouties et affine sa signature chorégraphique. Une pièce de groupe raffinée et inhabituelle qui étonne et séduit par la beauté du regard posé sur le monde contemporain.



Emmanuel Jouthe retranscrit dans ses chorégraphies des instants capturés mêlant beauté, espace, drame et temps. Cinq humeurs s’inscrit aussi dans son désir de transmettre et de s’impliquer auprès des jeunes en intégrant à la fois des danseurs professionnels et des finissants de différentes écoles, qui changent en fonction de la ville hôte de la pièce, donnant lieu à un renouvellement perpétuel au fil des villes, des rencontres et des échanges. Aujourd’hui, Emmanuel Jouthe compte parmi les figures les plus actives du paysage chorégraphique montréalais.

Chorégraphie: Emmanuel Jouthe
Distribution principale: Simon Desrosiers, Eve Lalonde, Sonia Montminy, Mélanie Therrien, Maryline St-Sauveur, Edward Toledo
Distribution invitée (Diplômés de LADMMI): Élise Bergeron, Philippe Poirier, Marie-Michèle Poissant, Jean-Philippe Sisla, Amélie Valois, Jessica Viaux
Répétitrice et conseillère artistique: Christine Charles
Musique: extraits d’oeuvres de Antonio Vivaldi
Conception sonore et scénographie: Emmanuel Jouthe, Laurent Maslé
Costumes: Danse Carpe Diem / Emmanuel Jouthe en collaboration avec Madeleine Saint Jacques
Éclairages: Caroline Nadeau
Production: Aude Watier

www.agoradanse.com

  Cinq humeurs | Danse Carpe Diem

Inscription
Fil culturel | Danse

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Colin Hunter
  Hommage à David Bowie
  Quartom / les Petits Chanteurs du Mont-Royal
  Frim Fram
  Distant Echoes
  Olivier Babaz en duo avec Raphaël Tristan
  Taurey Butler Trio
  Mardis métissés – Paul Audy - Ubuntu
  Hommage à Radiohead | Idioteque
  Alex Lefaivre Trio
  Mardis métissés – Kyra Shaughnessy - Passage
  Concert Allegra: Puccini, Nino Rota, Brahms
  L’orchestre d’hommes-orchestres
  Un Piano sous les chandelles... à Ottawa
  Pierre Calvé – Tout est vrai



Vos commentaires

Humeuristiques  
Un spectacle de danse qui s'inspire des Quatres saisons de Vivaldi et qui se permet d'en ajouter une cinquième pour créer un lien avec notre époque. Emmanuel Jouthe pose un regard sensible sur le monde contemporain.

Daniel L.
Ven. 14 septembre 2012



Cinq étoiles!  
Le mariage heureux de la danse contemporaine et la musique de Vivaldi. Beaucoup de moments forts dans ce spectacle qui porte la belle signature chorégraphique d'Emmanuel Jouthe.

Daniel L.
Mer. 7 mars 2012



Profondément humain  
Je dois avouer que je me demandais bien ce que je faisais là depuis une dizaine de minutes. Un début trop long et ennuyeux. Par contre, la suite du spectacle fut enivrante. Plusieurs duos fantastiques, des mouvements intéressants mais surtout des témoins intemporels. Je m’explique : tout au long du spectacle, un ou plusieurs danseurs, sur scène, observent sans broncher… ce sont des témoins. Un visage neutre, un regard détendu, un physique zen; ils sont contemplatifs. Ces témoins équilibrent ce que nous voyons. Il y avait une nette différence entre la troupe et les danseurs invités mais quelle belle tribune pour ceux-ci. À voir.

Yanick S.
Ven. 18 mars 2011