Le problème avec moi Le problème avec moi  
Théâtre
Sam. 10 novembre 2007 à 20:00
Espace Libre
1945, rue Fullum, Montréal
  Carte
14.00$ / 50 % de rabais! (Régulier:28.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

Deux courtes pièces pour un seul personnage, Léo. Mais quel personnage! Léo nous invite à un voyage intérieur au pays de son corps, pierre angulaire des deux pièces présentées. Le problème avec lui, c’est qu’il vit des transformations kafkaïennes. Dans Le déclic du destin, il suffit d’un éclair au chocolat pour déclencher la métamorphose : Léo voit son corps se disloquer, se désagréger, il ira même jusqu’à en perdre et la langue et les dents et la tête. Dans Le problème avec moi, Léo rencontre son double, un clone qui est l’antithèse de lui-même, un clown psychotique avec qui il faut bien composer, puisque Léo ne peut vivre sans Léo.

Proposition dramaturgique originale non réaliste, inspirée des principes et du vocabulaire gestuels du mime et du kathakali (danse-théâtre classique de l’Inde), cette invitation au dépaysement amène à des questionnements métaphysiques traités avec humour et profondeur. En explorant une gestuelle « extra-quotidienne » fictive et poétique, Francine Alepin place l’art de l’acteur au centre de la pratique théâtrale. La rencontre de Larry et Carl, Tremblay et Béchard, virtuoses du verbe et du corps, promet une véritable joute burlesque, dans un univers où la perception et les repères habituels sont troublés par les jeux de lumière et d’ombres...

Texte de Larry Tremblay.
Mise en scène de Francine Alepin.
Avec Larry Tremblay et Carl Béchard.

Précédé de la pièce Le déclic du destin, de Larry Tremblay.

À l'affiche du 6 au 24 novembre 2007 à l'Espace Libre

espacelibre.qc.ca
www.mimeomnibus.qc.ca

  Le problème avec moi

Inscription
Fil culturel | Théâtre

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Votez Bougon | Première Québec
  Ciné-Conférence de voyage : ISLANDE
  Lion - Première de Sherbrooke
  Lion | Première de Québec
  1:54
  L'ONF à la maison: Le neuvième étage
  Sing | Première MTL VOA
  Ciné-Conférence de voyage : PORTUGAL
  Why Him? Première MTL VOA
  Votez Bougon | Première Trois-Rivières
  Soirée Quiz: Harry Potter et Les animaux fan
  Fuocoammare, par-delà Lampedusa
  Ciné-Conférence de voyage : PAYS BASQUE
  Ciné-Conférence de voyage : LA RÉUNION
  Ciné-Conférence de voyage : PROVENCE



Vos commentaires

À lire plutôt qu'à voir..  
Dans Le problème avec moi, Larry Tremblay nous offre une fois de plus une texte bien écrit et imaginatif, mais qui m'est apparu un brin trop littéraire pour se retrouver sur une scène. Du même auteur, j'ai préféré La Hache ou encore Le Ventriloque, qui est à mon avis le meilleur texte théâtral des dix dernières années aux Québec.

Gilles-André P.
Ven. 29 février 2008



Formidable note: 5  
Un spectacle qui redonne enfin le goût du théâtre. Il faut le rejouer et il faut aller le voir!!! Vraiment!!! la personne qui m'accompagnait en fait egalement l'éloge. D'ailleurs les 3 derniers jours du spectacle nous avons fait une promotion active pour cette pièce. Bravo Monsieur Larry!

Michel C.
Dim. 25 novembre 2007



Duplicité  
L'action s'ouvre sur un personnage, puis un autre vient le rejoindre, c'est à s'y méprendre. Puis , les deux ne font plus qu'un. C'est un merveilleux univers double où la déchéance s'empare d'eux. C'est un agréable moment théâtrale. Les corps se meuent avec agilité. Mime, supsense et chair de poule au rendez-vous!

Josiane P.
Ven. 16 novembre 2007



Quel univers!  
Wow! Un superbe spectacle qui vaut la peine d'être vu! J'ai été complètement séduite par l'univers de Larry Tremblay! J'ai aussi beaucoup ri. Absurde à souhait, il revisite les thèmes de Kafka et de Hitchcock avec brio. J'ai ét impressionnée par la physicalité des acteurs. Les décors et les éclairages étaient aussi très efficaces, suggérant l'univers des films noirs et la fameuse scène de douche de Psycho. La bande son aussi était des plus réussie, nous transportant encore dans cet univers hitchcockien inquiétant et déjanté. Bravo! Ça m'a donné le goût de lire d'autres oeuvres de Larry Tremblay.

Marie-Mathilde R.
Dim. 11 novembre 2007