Menteur 
Théâtre
Sam. 26 février 2011 à 16:00
Espace 4001
4001, rue Berri, Montréal
  Carte
2 pour 1 ! (Régulier:22.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

Marc fait irruption dans la vie d’un couple. Il bouscule leur quotidien et s’immisce dans leur intimité. Mais qui est Marc? Un étranger? Un ami? Un amant? Chaque rencontre entraîne des bouleversements…




www.meaculpatheatre.org

  Menteur



  Consultez la critique disponible sur montheatre.qc.ca   
Inscription
Fil culturel | Théâtre

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Je disparais
  La dette de Dieu
  Singulier Pluriel / La Mondiola
  La LNI s'attaque aux classiques
  Somos Ici
  Entrez, nous sommes ouverts
  Cheval-Artiste | Spectacle équestre
  Conte à rendre (un interrogatoire)
  Post humains
  Les hommes viennent de Mars les femmes de...
  Le chant du singe - Happening Postpostpost
  Les mots secrets
  Petit guide pour disparaître doucement
  Temps Universel +1 [Laboratoire Intermédial]
  Félix et Compagnie: Chansons, humour...



Vos commentaires

Une soirée captivante  
Dans un esprit très « saltimbanque» voici une pièce qui doit retenir votre attention. Une salle grande comme un mouchoir de poche, un décor minimaliste, une mise en scène d'une efficacité redoutable, et de très bons comédiens: tout est réuni pour passer une bonne soirée. Le thème n'est pas nouveau, c'est celui du«Survenant», revisité en d'autre temps, d'autres lieux. Le texte est sobre et l'on découvre l'histoire petit à petit. Bref, un petit bijou qu'il faut aller voir à tous prix. Encore s'il vous plait ATUVU...

Michele M.
Mer. 9 mars 2011



Très belle pièce  
Une très bonne pièce de théâtre : intrigue originale, belle mise en scène et surtout excellents acteurs. A voir !

Marie P.
Sam. 5 mars 2011



Un moment de pur plaisir  
Un texte d'une grande sensibilité dans lequel l'auteur démontre une connaissance extradordinaire de la nature et des relations humaines. Des comédiens excellents qui habitent totalement leur personnage. Mille fois bravo!

Claude H.
Mar. 1 mars 2011