Jean Bonneau et son quartet Jean Bonneau et son quartet  
Musique
Ven. 30 novembre 2007 à 20:00
Pharaon Lounge
139, rue Saint-Paul O., Montréal
  Carte
Gratuit ! (Régulier:10.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

Une soirée sexy jazzy où vous aurez l'occasion d'assister à l'interprétation des meilleurs crooners tels les Bublé, Sinatra, Aznavour et bien d'autres.

Laissez-vous envoûter par une expérience du genre big band avec Jean Bonneau et son quartet composé des musiciens: Sylvain Houle (saxophone), Simon Lapointe (piano), Jonathan DeGagné (drums), Benoit Lacombe (contrebasse). Ceux-ci vous transporteront littéralement dans ces belles années avec l'ambiance d'un superbe cabaret.

  Jean Bonneau et son quartet

Inscription
Fil culturel | Musique

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  D'Ouest en Est | Huu Bac Quach Quintet
  Astheur et Zoe Robertson
  Orchestre Métropolitain
  Bharath and his Rhythm Four
  Joel Miller et Brad Turner Quintet
  Elisabeth Blouin Brathwaite Souper Spectacle
  AZIMUT(H)
  Psychocide Album Launch: Psychocide, The Fee
  Le meilleur des années 60
  Sam Kirmayer | Lancement d'album
  Le Grand Sénébal de Montréal 2017
  Rafael Zaldivar Buena Vista Social Club
  Lozano Jimenez Hollins Laing Quartet
  Sylvain Tremblay
  Hommage à la reine de la Salsa Celia Cruz



Vos commentaires

Les Bonnettes en rappel !  
Belle soirée relaxe au Pharaon Lounge : nous étions aux premières loges pour apprécier la dextérité des musiciens que Jean Bonneau sait mettre en valeur. Le crooner fait craquer les dames au son des classiques de Frank Sinatra, mais c’est avec le succès plus rythmé de Ray Charles, Hit the road Jack, et la belle complicité de ses Bonnettes, qu’il a vraiment cassé la baraque. Pas étonnant que cette pièce ait fait l’objet du rappel, à la demande générale ! S’il y a un bémol à retenir, c’est dans l’étroitesse des lieux; mais quand on a à se frayer un chemin entre les tables on s’en accommode raisonnablement; que ce soit en bon Québécois, en adoptant le profil égyptien propre à l’endroit… ou en bon musicien, en ouvrant le chemin avec un sax devant soi !

Louis S.
Lun. 3 décembre 2007