Biutiful | Première  
Cinéma
Mer. 16 février 2011 à 19:00
Cinéma Cineplex Forum
2313, rue Sainte-Catherine O., Montréal
  Carte
Gratuit ! (Régulier:12.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

Film présenté en version originale avec sous-titres anglais.

C'est l'histoire d'un homme en chute libre. Sensible aux esprits, Uxbal, père de deux enfants, sent que la mort rôde. Confronté à un quotidien corrompu et à un destin contraire, il se bat pour pardonner, pour aimer, pour toujours?

Avec Javier Bardem
Un film de Alejandro Gonzalez Inarritu

En nomination pour 2 oscars: meilleur film étranger et meilleur acteur



www.maplepictures.com

  Biutiful | Première

Inscription
Fil culturel | Cinéma

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Moi, petite Malgache-Chinoise
  Ciel et cendres - Lucie Grégoire Danse
  Voyage dans le Temps
  Forces vitales
  Les danses de la mi-chemin 2016
  L'Envers de moi
  L’École buissonnière | Pierre-Paul Savoie



Vos commentaires

This is real drama  
4-5 very realistic drama

Evgeni Z.
Lun. 21 février 2011



Biutiful dark movie  
Oui c'est un beau film que ce film d'une lourdeur et tristesse peu communes. Le personnage de Javier Bardem- par ailleurs toujours excellent mais encore plus en espagnol- semble accablé des tous les maux de la terre. Malgré le poids de ses épreuves sans issue, ce dernier est animé d'un besoin urgent d'aider son prochain, est-ce un recherche de rédemption face à sa mort imminente? Le film est lourd et en en sort tout de même rassuré sur la nôtre qui finalement, ne va pas si mal !

Chantal S.
Sam. 19 février 2011



Non non et non Barcelone ce n'est pas juste Gaudi  
Barcelone comme il n'a jamais été filmé laid et et glaugue. Javier Bardem trancende tout simplement ce film quel acteur. Et de plus merde dans la vie il partage le lit de Pénéloppe Cruz il rendrait n'importe quel acarien jaloux ce mec.. C'est loin d'être le le meilleur scénario de Inarritu mais Barden transforme malgré cela ce film en chef d'oeuvre. L'Oscar du meilleur acteur ne peut lui échapper. Et Incendies a mauditement de la concurrence.

Yves P.
Ven. 18 février 2011



Film très dur et sombre  
Beau film sombre sur la dure réalité des clandestins et du "héros" de ce film qui n'en est pas un. Il participe à leur exploitation... Il traverse une fin de vie troublée...

Isabelle H.
Ven. 18 février 2011



Lente agonie  
Merci à atuvu.ca , Equinoxe Films et Maple Pictures pour cette avant-première . Fait cocasse , nous avons droit à la version doublée en français au lieu de la version espagnole sous-titrée en français et ce au grand déplaisir de nombreux cinéphiles . Pas un film grand public . Un film dur sur un petit magouilleur en phase terminale qui nous fait découvrir la dure réalité des immigrants clandestins à Barcelone . Pauvreté , exploitation , corruption , brutalité policière , prostitution , toxicomanie , bref tout y passe dans ce monde souterrain d'une pauvreté qui fait passer nos pauvres pour des riches . Javier Bardem est comme d'habitude = très bon . Un film réservé aux cinéphiles très avertis .

Richard M.
Jeu. 17 février 2011



GLAUQUE!  
Mais pourquoi faut-il que quasiment tous les films qui viennent d'Espagne ne se complaisent qu'à traiter toutes les misères du monde? Dans ce film, c'en est un concentré: un grand-père qui a abandonné sa femme enceinte, son fils, le héros du film trafique avec des exploiteurs de clandestins, sénégalais et chinois, arrose avec plus ou moins de succès les policiers de son quartier. Il apprend qu'il est en phase terminale d'un cancer, sa femme est bipolaire, son frère traîne dans les milieux interlopes. Vous en voulez encore ? Un couple d'homosexuels de service, les décors qui reflètent la misère physique et morale. Même le soleil de Barcelone en perd ses couleurs et tourne en pluie. Une seule touche de normalité les deux enfants du héros. Mais jusqu'à quand? Et malgré tout cela, on garde les yeux secs, car trop c'est trop. Cependant il faut saluer la performance de Javier Bardem, de beaux mouvements de caméra, une mise en scène efficace, une belle réalisation.

Michele M.
Jeu. 17 février 2011