RVCQ | The Trotsky 
Cinéma
Dim. 20 février 2011 à 15:00
Cineplex Odeon | Quartier Latin
350, rue Emery, Montréal
  Carte
2 pour 1 ! (Régulier:9.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

IMPORTANT: Les billets réservés sur atuvu.ca devront être récupérés à la Billetterie centrale des RVCQ: Cinémathèque québécoise, 335, boul. de Maisonneuve Est., Montréal

On n’est pas sérieux quand on a 17 ans? Pas si sûr! Leon Bronstein, un jeune Anglo-Montréalais persuadé d’être la réincarnation du grand révolutionnaire soviétique Leon Trotsky, est pour sa part très sérieux quand vient le temps de réveiller la fibre engagée de ses camarades d’école. Clins d’œil au Cuirassé Potemkine d’Eisenstein ou aux Black Panthers, Jacob Tierney convoque avec malice toute une iconographie symbolique pour dresser le portrait de la jeunesse montréalaise et de sa conscience politique. Avec bonne humeur et sans donner de leçons, il dynamise son sympathique et divertissant film pour ados par un montage alerte, une bande de comédiens visiblement ravis d’être là et une énergique bande musicale signée Malajube. Cerise sur le gâteau: l’attachant Jay Baruchel campe le personnage de Leon, lointain cousin verbomoteur, monomaniaque et décomplexé de Barton Fink. Drôle et original, The Trotsky montre un Montréal joyeux et bigarré.

www.rvcq.com

  RVCQ | The Trotsky

Inscription
Fil culturel | Cinéma

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Le reel de la locomotive
  Non Finito
  La vie littéraire
  Confidences à Allah
  Les manchots
  Splendeur du mobilier russe
  Nombril
  La déprime
  Le clan des divorcées
  Les Fêtes Internationales du Théâtre 2017
  Guerre et Paix
  Soirée Tchekhov
  Penouche | Monologues Humoristiques
  Jeannot dans la tempête
  Lignedebus



Vos commentaires

Film sympathique  
The Trotsky est un film léger qui traite de la conscience politique de la jeunesse montréalaise. Plusieurs scènes sont amusantes et les allusions à des personnages politiques sont comiques.

Daniel L.
Jeu. 13 septembre 2012



Sympathique  
J'ai trouvé sympathique et rafraîchissant le visionnement d'un film québécois anglais. Trop rare...

Céline L.
Dim. 20 février 2011