RVCQ | Le poil de la bête 
Cinéma
Sam. 26 février 2011 à 15:00
Cinéma Quartier Latin
350, rue Émery, Montréal
  Carte
2 pour 1 ! (Régulier:9.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

IMPORTANT: Les billets réservés sur atuvu.ca devront être récupérés à la Billetterie centrale des RVCQ: Cinémathèque québécoise, 335, boul. de Maisonneuve Est., Montréal

Nous sommes en Nouvelle-France, en 1665. Alors qu’il doit être exécuté, le vagabond Joseph Côté, homme de très petite vertu, parvient à s’enfuir. Dans la forêt, il découvre le cadavre du père Brind’amour et décide de voler son identité avant de trouver refuge auprès de villageois sur le domaine du seigneur de Beauport. Mais un soir, un homme est tué par une bête étrange et Joseph est blessé en la chassant. La malédiction du loup-garou a encore frappé...

Philippe Gagnon (Dans une galaxie près de chez vous 2) plonge en apnée dans l’univers du folklore fantastique québécois pour retravailler à sa façon le mythe du loup-garou. Au cœur de décors magnifiquement mis en valeur par la photographie travaillée de Steve Asselin, le fougueux Guillaume Lemay-Thivierge mène toute une bande de comédiens (parmi lesquels Gilles Renaud, délectable en grand seigneur) dans le grand bal de ce conte.

www.rvcq.com

  RVCQ | Le poil de la bête

Inscription
Fil culturel | Cinéma

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Carlos Nuñez
  Paulo Ramos Quartet Jazz Brésilien
  Pierre Calvé – Tout est vrai
  Quartom – Acte III
  Baren Acres County
  Clara and the Sky, clin d'oeil aux Beatles
  Wintermezzo
  Gentiane MG
  Le meilleur des années 60 du Balcon
  Mardis métissés – Paul Audy - Ubuntu
  Two to tango
  Les jeudis Motown, Soul et R&B avec Snooksta
  CHOPIN... sous les chandelles !
  Barthold Kuijken en récital
  Madeline



Vos commentaires

Plus amusant qu'effrayant  
On est transporté dans une autre époque et dans une histoire légendaire de loup-garou qu'il est assez curieux de voir au Québec. Le loup-garou est loin d'être effrayant et les comédiens ont dû avoir grand plaisir à tourner ce film dont le dénouement est souvent prévisible.

Gab N.
Dim. 6 mars 2011