RVCQ | À l'origine d'un cri 
Cinéma
Sam. 26 février 2011 à 19:00
Cinéma Quartier Latin
350, rue Émery, Montréal
  Carte
2 pour 1 ! (Régulier:9.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

IMPORTANT: Les billets réservés sur atuvu.ca devront être récupérés à la Billetterie centrale des RVCQ: Cinémathèque québécoise, 335, boul. de Maisonneuve Est., Montréal

Encore sous le choc de la mort de sa deuxième femme, avec qui il a deux jeunes enfants, un homme décide de s’enfuir avec son cadavre. À la demande de ses sœurs, son fils aîné, encore hanté par une blessure d’enfance, part à sa recherche en compagnie de son grand-père. Trois hommes, trois caractères, trois passés qui ont laissé de méchantes cicatrices que cet étrange voyage va raviver. Alcool, violence, abus, colère rageuse, souffrance contenue: c’est autour de ces thèmes difficiles et riches que Robin Aubert construit la trame de ce road movie singulier aussi rugueux qu’inspiré.

Entre ultra-réalisme mettant en valeur le Québec sans le folkloriser et approche onirique relevant du conte, cri bruyant et confession poétique, À l’origine d’un cri trouve son ton en laissant à trois acteurs attachants et émouvants (Patrick Hivon, Michel Barrette et Jean Lapointe) le soin de nous toucher droit au cœur.

www.rvcq.com

  RVCQ | À l'origine d'un cri

Inscription
Fil culturel | Cinéma

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Les danses de la mi-chemin 2016
  L'Envers de moi
  L’École buissonnière | Pierre-Paul Savoie
  Voyage dans le Temps



Vos commentaires

La souffrance des hommes  
Un très bon film sur la souffrance inexprimée des hommes de 3 générations différentes, le grand père, le père et le fils de ce dernier. Chacun porte en lui sa souffrance qu'il garde secrète. Une aventure au cour de laquelle le grand père et son petit fils sont à la recherche du père parti sans dire un mot pour vivre, solitaire, la perte de celle qu'il aimait.

Gab N.
Sam. 26 mars 2011



La souffrance des hommes  
Robin Aubert donne la parole aux hommes. C'est un cri d'animal blessé que nous recevons en plein visage. Très dur quelques semaines après le suicide d'un jeune homme de mon entourage mais c'est une réalité...

Céline L.
Sam. 26 février 2011