Trois temps après la mort d'Anna  
Cinéma
Mer. 2 mars 2011 à 19:30
Maison de la culture Frontenac
2550, rue Ontario E., Montréal
  Carte
Gratuit ! (Régulier:0.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

Privilège pour les membres atuvu.ca: en réservant sur atuvu.ca vous n'êtes pas obligés de récupérer vos billets à l'avance, ils seront disponibles à la porte, le soir même.

C'est la fin de l'hiver. Une jeune violoniste est assassinée par un inconnu dans son appartement. Dévastée par la mort violente de sa fille unique, la mère décide de quitter Montréal et de se réfugier, seule, dans la maison de campagne héritée de sa mère et construite par ses ancêtres maternels. Elle tente de se reconstruire une vie intérieure en reprenant contact avec la nature, la maison et les objets qui lui rappellent sa propre enfance et celle de sa fille. Mais son deuil est profond.

Dans la forêt, elle est sauvée in extremis par un homme alors qu'elle se laissait mourir de froid. Ils se reconnaissent: ils se sont connus adolescents. Le sentiment amoureux de cette époque refait surface, malgré eux. La présence de cet homme et celles, bienveillantes, de sa grand-mère, de sa mère, de sa fille toutes les trois disparues et qui reviennent lui rendre visite, l'aident à reprendre le dessus et à retrouver le goût de vivre.

Drame psychologique de Catherine Martin réalisé au Québec en 2009.

Avec Guylaine Tremblay, François Papineau, Sheila Jaffé, Denis Bernard, Denise Gagnon, Paule Baillargeon, Gilles Renaud et Gary Boudreault.

  Trois temps après la mort d'Anna

Inscription
Fil culturel | Cinéma

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Sur le fil
  Mohamed le Suédois
  Les monologues du vagin
  Lignedebus
  Le clan des divorcées
  Tout est drôle sauf le titre
  Penouche | Monologues Humoristiques
  Burn Out Total
  Soirée Tchekhov
  Le reel de la locomotive
  Les hommes viennent de Mars les femmes de...
  Eau courante
  Théâtre INK – Lignedebus
  Splendeur du mobilier russe
  Jeannot dans la tempête



Vos commentaires

Le temps d'une guérison  
Un film lent et triste. Le temps d'un deuil, le temps d'une guérison. Guylaine Tremblay est excellente dans son personne. Amateur de film d'action, ceux qui vivent un deuil récent, s'abstenir.

Gab N.
Sam. 26 mars 2011



Triste triste triste...  
J'avais offert ce spectacle à une amie. Elle a apprécié le film, mais elle était bien triste à la sortie.

Michele M.
Mer. 9 mars 2011



Belles images  
Notion du deuil bien illustrée. Tristesse obligatoire. À ne pas regarder seule et déprimée.

Claudia B.
Lun. 7 mars 2011