La chambre des machines  
Musique
Mer. 9 mars 2011 à 20:00
Maison de la culture Frontenac
2550, rue Ontario E., Montréal
  Carte
Gratuit ! (Régulier:0.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

Privilège pour les membres atuvu.ca: en réservant sur atuvu.ca vous n'êtes pas obligés de récupérer vos billets à l'avance, ils seront disponibles à la porte, le soir même.

Des machines constituées d'engrenages et de manivelles sont manipulées pour engendrer une construction sonore à la croisée de l'acoustique et de l'électronique. Immergé dans un son surround, le spectateur découvre l’interaction entre le son mécanique et synthétique. La palette sonore des machines est réinventée grâce au traitement numérique.

La chambre des machines provient d’un désir de réappropriation du monde physique dans un environnement de création numérique. Le projet est également un clin d'œil aux intonarumoris, ces machines à bruit construites par les futuristes italiens au début du XXe siècle. Les intonarumoris recelaient de mystérieux mécanismes de la même manière que le font les ordinateurs aujourd'hui.

Audio: Nicolas Bernier et Martin Messier
Intonarumoris: Alexandre Landry
Vidéo: foumalade.org

Une présentation du Conseil des arts de Montréal. Une production de Ekumen et Perte de signal.

www.lachambredesmachines.com

  La chambre des machines

Inscription
Fil culturel | Musique

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Hommage à Ward Swingle
  Soul, Motown, Funk & Groove
  Trio Fibonacci | Bohemia
  Noël en polyphonie à St-Martial-de-Limoges
  Quartango | J’aime les nuits de Montréal
  Julie Lamontagne Trio
  Caroline Savoie
  Las Reinas del ritmo
  Andréanne Martin au Bistro le Ste-Cath
  Les Murènes
  Bach sous les chandelles !
  Les Meilleurs hits Soul, Motown et Disco
  Julie Lamontagne Trio
  Motown & Disco Inferno
  Ben Racine Blues Band



Vos commentaires

Expérience  
Un super moment où l'on peut rester les yeux rivés sur les musiciens et leurs machines, ou simplement se laisser porter. Des sons intéressants, un moment à expérimenter.

Claudia B.
Jeu. 10 mars 2011