The Dragonfly of Chicoutimi  
Théâtre
Sam. 12 mars 2011 à 20:00
Espace Go
4890, boul. Saint-Laurent, Montréal
  Carte
26.00$ / 21 % de rabais! (Régulier:33.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

Once upon a time a boy named Gaston Talbot
Born in Chicoutimi
In the beautiful province of Quebec
In the great country of Canada
Had a dream...

Gaston Talbot vous dit d’emblée: «I travel a lot.» Mais vous comprenez rapidement qu’il n’a jamais voyagé. Il dit: «To keep in touch.» Mais vous comprenez tout aussi vite qu’il ne parle pas anglais, mais français à travers des mots anglais. Gaston Talbot ne cesse de se reprendre, de corriger, de changer ce qu’il dit de lui-même, de sa mère, de ses jeux d’enfant troubles avec Pierre Gagnon, ce qu’il dit aussi de ce rêve agité au sortir duquel, après des années de mutisme, il s’est éveillé parlant anglais. Peu à peu, Gaston Talbot vous aspire dans une spirale où les vérités, à force de tournoyer, vous entraînent dans un gouffre au fond duquel il y aurait quelque vérité.

Créée pour la première fois il y a quinze ans et interprétée de façon magistrale par Jean-Louis Millette, cette œuvre aussi perturbante que touchante avait provoqué une véritable onde de choc. À l’occasion du Festival TransAmériques 2010, Claude Poissant, dont les affinités avec le théâtre de Larry Tremblay sont profondes – Le Ventriloque en 2003 et Abraham Lincoln va au théâtre en 2008 –, a souhaité retrouver la grandeur de ce texte en le déployant cette fois-ci pour cinq comédiens.



Le théâtre de Larry Tremblay:
À travers des textes comme Le Déclic du destin (1988), La Leçon d’anatomie (1992), Ogre (1998), Téléroman (1997), ainsi que les œuvres précédemment citées, Larry Tremblay a patiemment construit une œuvre atypique – d’audience internationale – où, souvent sur un fond de désagrégation du corps, les personnages ne cessent de créer des fictions identitaires dont ils sont le sujet. «L’œuvre de Larry est en suspension dans les profondeurs, dit son metteur en scène Claude Poissant; les pieds ne touchent jamais au fond de la mer».

Claude Poissant, le Théâtre PÀP et le théâtre de l’inconnu:
Le metteur en scène et dramaturge Claude Poissant est un des cofondateurs, en 1978, du Théâtre PÀP. Après avoir partagé la direction artistique avec René Richard Cyr, il prend seul la direction du PÀP en 1999, avant d’inviter en 2007, le metteur en scène Patrice Dubois à se joindre à lui. Formidable entreprise de découverte dramaturgique, le PÀP a créé des œuvres majeures de la dramaturgie québécoise, a révélé des voix nouvelles, et fait connaître des auteurs d’ailleurs.

Le livre The Dragonfly of Chicoutimi fait partie de la sélection de livres que Yann Martel envoie régulièrement au Premier Ministre Stephen Harper.

Une production du Théâtre PÀP, en coproduction avec le Festival TransAmériques
Partenaire de production: La Fondation Cole

Spectacle est présenté dans le cadre du Festival Montréal en lumière 2011

Durée du spectacle: 1h15

Texte: Larry Tremblay
Mise en scène: Claude Poissant

Avec: Dany Boudreault, Patrice Dubois, Daniel Parent, Étienne Pilon, Mani Soleymanlou

Scénographie: Olivier Landreville
Éclairages: Erwann Bernard
Musique: Éric Forget
Costumes: Marie-Chantale Vaillancourt
Accessoires: David Ouellet
Maquillages: Florence Cornet
Mouvement: Caroline Laurin-Beaucage
Assistance à la mise en scène, direction de production et régie: Catherine La Frenière
Direction technique: Vincent Rousselle

www.theatrepap.com

  The Dragonfly of Chicoutimi



  Consultez la critique disponible sur montheatre.qc.ca   
Inscription
Fil culturel | Théâtre

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Ciné-Conférence de voyage : ISLANDE
  Ciné-Conférence de voyage : COLOMBIE
  Marguerite
  Votez Bougon | Première Trois-Rivières
  Lion - Première de Sherbrooke
  Ciné-Conférence de voyage : LA RÉUNION
  LION | Première Gatineau
  Lion | Projection spéciale Brossard VF
  Jackie | Première MTL VOA
  Le Fils de Jean | Première Québec
  Ciné-Conférence de voyage : PORTUGAL
  Lion | Première MTL VF
  Sing | Première MTL VOA
  Ciné-Conférence de voyage : POLOGNE
  Mean Dreams (VF)



Vos commentaires

Quand tout le monde va dans la même direction...  
Un texte percutant et surprenant.... une mise en scène inventive, organique et intelligente. Des comédiens qui maîtrisent tous les éléments aussi incongrus soient-ils. Une scénographie surprenante et oh combien efficace supportée par une bande sonore et des éclairages qui nous rappelle que c'est bien juste au théâtre qu'on peut vivre des émotions aussi intenses...

Valérie C.
Dim. 13 mars 2011



Un Dragonfly revisité  
J'ai eu la chance de voir la dernière performance de Jean-Louis Millette en Gaston Talbot à l'Université du Québec à Chicoutimi et je l'avais encore dans le coeur. C'est donc avec un "a priori" que je suis allée voir les quintuplés Gaston Talbot. Je dois dire que la mise en scène, la gestuelle et ce va-et-vient parfaitement orchestré entre les différents Gaston Talbot magnifiquement interprétés offrent un nouveau regard sur cette excellente pièce de Larry Tremblay - Pour une Saguenéenne c'était tout ce qu'il fallait pour une très bonne soirée.

Ruth P.
Lun. 7 mars 2011