L'affaire Coca-Cola  
Cinéma
Dim. 20 mars 2011 à 14:00
Maison de la culture Marie-Uguay
6052, boul. Monk, Montréal
  Carte
Gratuit ! (Régulier:0.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

Privilège pour les membres atuvu.ca: en réservant sur atuvu.ca vous n'êtes pas obligés de récupérer vos billets à l'avance, ils seront disponibles à la porte, l'après-midi même.


En présence de la co-réalisatrice Carmen Garcia.

Une fois que vous aurez vu ce film documentaire, votre Coke n’aura plus jamais le même goût!

Les réalisateurs Germán Gutiérrez et Carmen Garcia dressent un réquisitoire accablant contre l’empire Coca-Cola soupçonné d’être impliqué dans l’enlèvement, la torture et le meurtre de chefs syndicaux qui luttaient pour l’amélioration des conditions de travail en Colombie, au Guatemala et en Turquie.

Les cinéastes suivent les avocats en droit du travail Daniel Kovalik et Terry Collingsworth ainsi que le militant Ray Rogers, directeur de la campagne Stop Killer-Coke! alors qu’ils mettent tout en œuvre pour obliger le géant américain de l’industrie des boissons à répondre de ses actes dans cette bataille juridique pour les droits de la personne.

De la série ONF À la maison.

  L'affaire Coca-Cola

Inscription
Fil culturel | Cinéma

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Graveyard Train - The CCR Experience
  Pierre Calvé – Tout est vrai
  Marie-Élaine Thibert - Spectacle intime
  Constantinople – … et je reverrai cette...
  Les grandes oeuvres pour piano
  Le trille du diable - Art Crush & Caprice
  Antoine Corriveau et Francis Faubert
  Fièvre Gospel Fever - Imani Gospel Singers
  Carlos Nuñez
  Madeline
  Rachmaninoff's 13 Preludes Op. 32
  Mardis métissés – Queen Ka - Le cocon
  Quartom – Acte III
  Ben Racine Blues Band
  Mismar



Vos commentaires

À voir sans faute  
Ce documentaire nous ouvre les yeux sur beaucoup d'événements que la compagnie Coca-Cola semble responsable (dont plusieurs assassinats de leaders syndicaux en Colombie). Après l'avoir vu, on ne peut que boycotter tout produit Coca-Cola. Bravo et un gros MERCI aux réalisateurs.

André D.
Mar. 22 mars 2011