La Jazz Woman; Karen Young & ses Musiciens  
Musique
Jeu. 16 juin 2011 à 19:00
Le Balcon Cabaret Music-Hall
463 rue Sainte-Catherine O. (Dawson Hall - entrée par la porte avant de l'Église St-James), Montréal
  Carte
9.50$ / 25 % de rabais! (Régulier:12.75$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

Souper-spectacle disponible.

"Une voix qui en contient mille" a-t-on écrit un jour au sujet de Karen Young afin de souligner l'incroyable versatilité de cette artiste, reconnue depuis longtemps comme l’une des grandes chanteuses de jazz du Canada.

Audacieuse, intemporelle, de la musique du monde à l'opéra médiéval, du jazz classique à l'électro-jazz, Karen Young est "un phénomène dans le paysage musical québécois"; elle apprend et performe les différents styles musicaux avec une passion et un plaisir inépuisables.

www.lebalcon.ca

  La Jazz Woman; Karen Young & ses Musiciens

Inscription
Fil culturel | Musique

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Jim Zeller Acoustic Duo
  Bach avant dodo
  Fuat Tuaç Quartet
  Quartom – Acte III
  Jason Rosenblatt–Série de l’avenue Outremont
  Taurey Butler Trio
  Guy Lépine
  Hommage à Nirvana
  Distant Echoes
  James Gelfand & Jean-Pierre Zanella Quartet
  Olivier Babaz en duo avec Raphaël Tristan
  Miguel De Armas Latin Jazz Quartet
  Pierrot Fournier chante Brel
  Le grand bal de Noël – Jeunesses musicales
  Par 5 chemins | Guillaume Martineau



Vos commentaires

Jazz à son meilleur  
Très bons musiciens

Ginette C.
Jeu. 16 juin 2011



Chaleureuse et professionelle  
Karen Young porte bien son nom. Elle reste jeune et sa voix aussi. Je l'ai vu pour la dernière fois il y a 20 ans; fidèle à elle-même, elle est toujours juste, elle a un sens du rythme innée et subtil, et elle manie le micro en virtuose. J'ai aimé sa chanson sur la guerre, toujours pertinente, qui m'a rappelé celle de Vian. Ses musiciens, deux bassistes, sont excellents et communicatifs.; ce trio est très musical et jamais agressant, une rareté de nos jours! Ne la manquez pas la prochaine fois; notre montréalaise mérite notre admiration, et bien plus d'attention que la majorité des amuseurs qui envahiront nos festivals cet été. Merci Karen Young!

Marc L.
Jeu. 16 juin 2011