Festival Vue sur la Relève | Danse au Rialto 
Danse
Mar. 5 avril 2011 à 20:00
Théâtre Rialto
5723, av. du Parc, Montréal
  Carte
7.00$ / 30 % de rabais! (Régulier:10.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

Présenté dans le cadre du Festival Vue sur la Relève

Gregory Selinger
Les Fleurs du mal

L'amour romantique peut-il être créé par un individu, en surmontant l'insécurité paralysante dans un triomphe passionné de sa volonté? L’amour est-il suffisamment glorieux pour être partagé? Les Fleurs du Mal cherche désespérément la réponse convoitée. Là où le langage capitule, la danse continue malgré l’évidente impossibilité de réussir. Les mouvements contemporains donnent naissance à un vocabulaire unique et le BBoy fonce encore plus loin dans une confrontation avec un nouveau terrain physique et émotionnel, ce dernier étant découvert lorsque les vices les plus stigmatisés de la culture hip-hop, la femme/objet, la haine, l'égocentrisme, sont renversés avec une vengeance corrosive.


Marie-Ève Lafontaine
Pantine

À un moment ou à un autre, nous sommes tous la petite marionnette de quelqu’un d’autre, soit volontairement ou à nos dépends. Plus on tente de comprendre d'où partent ces cordes qui nous tirent à droite et à gauche, plus on se perd, plus on s'éloigne de la réalité. La manipulation persiste et se rend même jusqu'à décider pour qui, par exemple, je rendrai mon dernier sourire. (…) Regardez-le verser les larmes que vous n'avez pas. […] Riez du clown blanc encore et toujours. Mais sachez que chacun à son tour, il faut tomber et sombrer pour faire croire à un semblant d'égalité.»


Mélanie Thibault
Comment ceci devient cela

Largement acclamée au Luxembourg, Comment ceci devient cela, interprétée avec brio par Mélanie Thibault, illustre la manière dont le corps répond à la transformation: la malléabilité de l’identité, la mutation des espaces et du temps. À l’intérieur d’un discours amoureux où les tergiversations règnent en maître, des vies s’entrechoquent jusqu’à l’abandon. En grande première canadienne, Comme ceci devient cela, offre une suite d’histoires où l’un est uni à l’autre par le souvenir ou l’idée d’un futur possible.

www.vuesurlareleve.com

  Festival Vue sur la Relève | Danse au Rialto

Inscription
Fil culturel | Danse

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Les mardis de l'humour au Brouhaha Ahuntsic
  Humour au Helm
  Michel Mpambara, François Massicotte, ...
  Samedi Rire Pompette