Bourassa-Donato-Lozano-Tanguay | Bill Evans  
Musique
Mer. 13 avril 2011 à 20:00
Maison de la culture Frontenac
2550, rue Ontario E., Montréal
  Carte
Gratuit ! (Régulier:0.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

Privilège pour les membres atuvu.ca: en réservant sur atuvu.ca vous n'êtes pas obligés de récupérer vos billets à l'avance, ils seront disponibles à la porte, le soir même.

Bill Evans, qui a acquis sa notoriété dans les années 50 pour son New Jazz Conceptions, sa collaboration avec Miles Davis (Kind of Blue) et sa façon interactive de jouer, est décédé il y a 30 ans. Aujourd'hui, la musique intemporelle de ce grand pianiste est revisitée de façon originale par quatre fabuleux musiciens montréalais: François Bourassa au piano, Michel Donato à la contrebasse, Frank Lozano au saxophone et Pierre Tanguay à la batterie. Des pièces principalement signées Bill Evans vues et relues par ces quatre acolytes permettront aux amateurs et aux néophytes de rentrer dans l'univers d'un pianiste à la sensibilité hors du commun et à l'importance magistrale qui s'étend au delà des frontières du jazz.

www.accesculture.com

  Bourassa-Donato-Lozano-Tanguay | Bill Evans

Inscription
Fil culturel | Musique

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Série Mardis métissés | TwinMuse
  Bullshit Threshold
  Las Reinas del ritmo
  Extended Family - New residency @ Résonance
  Syli d'Or | Projet Marianne + Javi Mendez
  Kevin Dean
  Cho Lapin Soirée Carnaval
  Bach avant dodo | Avec Marie-Louise Gay
  Le meilleur des années 60 du Balcon
  Le premier salut - DIBA
  Tableaux musicaux
  Daniel Lavoie | Mes longs voyages
  Chopin dans tous ses états
  Angélique Duruisseau
  Les Légendes de la Salsa



Vos commentaires

Sans Donato  
Bonne performance. Après un certain temps , la chimie s'est installée entre les musiciens. Lozano a été le meilleur pour ainsi dire. Absence remarquée, par moi du moins, de Donato, qui n'avait malheureusement pas un aussi bon remplaçant. Sommes toutes, j'y retournerais volontier. Ils étaient visiblement heureux de jouer ensemble devant nous. Une belle soirée.

Marc B.
Jeu. 14 avril 2011