10e Nuits Blanches de l'Anse de Roche 2011  
Musique
Sam. 30 juillet 2011 à 18:00
Camping Au Sommet du Fjord
450, ch. de l'Anse-à-Pierrot, Sacré-Coeur
  Carte
2 pour 1 ! (Régulier:35.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

Note: Stationnement et taxes inclus.

Revu et amélioré dans le cadre de sa dixième édition, le festival Les Nuits Blanches de l’Anse-de-Roche prend cette année de l’ampleur et s’installe au Sommet du Fjord! Mettant de l’avant une programmation solide et diversifiée, l’événement réunira sur trois jours une vingtaine d’artistes québécois francophones et anglophones issus de différents milieux.



Ainsi, Hip Hop francophone, blues, country, rock’n’roll, rock, chanson, folk, indie, punk rock, ska, reggae et afrobeat se côtoieront sur la scène extérieure couverte, de midi aux petites heures, égayant les vertes contrées du Sommet du Fjord. Plantées sur un site au caractère singulier où pourront camper gratuitement les visiteurs, en plein cœur du Parc National du Saguenay, Les Nuits Blanches promettent de rassembler une imposante foule de mélomanes venue de la Côte-Nord, du Saguenay et d’ailleurs pour découvrir certains des meilleurs groupes émergent et en marge de la province, en plus de renouer avec des artistes de renom peu souvent de passage dans la région.

La programmation complète sera dévoilée le 10 juin 2011!

www.myspace.com/festivalnuitsblanches
www.sommetdufjord.com

  10e Nuits Blanches de l'Anse de Roche 2011

Inscription
Fil culturel | Musique

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  One night with Elvis
  Steve Rowe
  Olivier Babaz en duo avec Raphaël Tristan
  Pierre Flynn – Sur la terre
  The Musical Box
  Le grand bal de Noël – Jeunesses musicales
  FSM | Soirée Andalouse - Musique
  Concert Gospel classique
  Trio Fibonacci | Noël en trio
  5539 Blues Avenue
  Boubacar Traoré
  Mardis métissés – Queen Ka - Le cocon
  NUITS LATIN JAZZ AVEC ALEX BELLEGARDE
  Un Piano romantique... pour la St-Valentin!
  Par 5 chemins | Guillaume Martineau