Un soir quand on est seul... Faisons un rêve 
Théâtre
Sam. 14 mai 2011 à 19:30
UdeM | Pav. J.-A.-DeSève - Centre d'essai
2332, boul. Édouard-Montpetit, 6e étage, Montréal
  Carte
2 pour 1 ! (Régulier:22.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

Les productions POSTHUME consacrent leur nouveau spectacle « Hommage » à M. Sacha Guitry!

Deux pièces au lieu d’une! D’abord, une fantaisie en un acte et en vers libre, puis la version théâtrale d’un triangle amoureux qui, porté à l’écran par Guitry lui-même, sera considéré par de nombreux critiques comme un « chef-d'oeuvre de grâce, de malice, d'ingéniosité et de drôlerie », « qui annonce tout le cinéma moderne »!

Un voyage dans la France d’entre-deux guerres pour nous rappeler ce que les sentiments humains ont d’éternels!



Synopsis:
Un ailleurs pas si lointain dans une autre époque pas si lointaine... Il y a d'abord Lui tiraillé par sa mémoire, tenté par sa fantaisie, remué par sa conscience, secoué par sa volonté... qui ne sait plus où s'enfermer pour échapper à sa vieille épouse.

Puis il y a un autre Lui, incorrigible charmeur, bon vivant, sincèrement gai, beau parleur... qui se lance à la dérobée d'une jeune épouse.

Au cœur de tout, il y a ces femmes qui nous font tourner la tête. Il y a l'encre de Guitry, et le mot toujours juste, pour nous chavirer. Il y a cet appel au bonheur, cette soif de liberté, ces fins qui n'en sont pas. Mais surtout, surtout, surtout, -et aujourd'hui encore, ça n'a pas changé- il y a toujours en nous, pour nous pousser, cette force de RÊVER!



  Un soir quand on est seul... Faisons un rêve

Inscription
Fil culturel | Théâtre

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Ça ! - Le Théâtre de Quartier
  Le clan des divorcées
  Dans la tête de Proust
  Sherlock Holmes et le chien des Baskerville
  10 ans de mariage !
  Les habits de sa majesté
  Les monologues du vagin
  Gloucester - Délire shakespearien
  Histoires de Fins
  Crudités
  Cabaret Tollé
  No strings (attached)
  Mémoire de Lou | Théâtre de l’avant-pays
  La singularité est proche
  Ai-je du sang de dictateur?



Vos commentaires

Encore!!!  
Quel bonheur que de se retrouver dans l'ambiance des années 20. Les vêtements, les manières, les moeurs... c'était une soirée vraiment délectable . J'ai vraiment savouré le jeu des comédiens dans ''un soir quand on est seul''. Ces femmes qui représentaient chacune une facette de Lui étaient charmantes, provocantes et délicieuses. Et que dire de Lui? Quel talent! Intense et charmeur du début à la fin. Et puis... nous voilà projetés dans un autre contexte tout aussi désarmant et hilarant. Je lève mon chapeau à cet autre Lui pour sa déclaration d’amour époustouflante! Je me demande à quel moment, il a pu respirer. Toujours est-il que ce jeu de charme et de tromperies dans le Paris du début du XXe siècle et cette magnifique brochette de comédiens m’ont grandement séduite. Excellente mise en scène. Dépêchez-vous d’assister à une représentation, cela vous mettra du soleil plein la vue!

Elise P.
Sam. 14 mai 2011