Passages Passages 
Théâtre
Ven. 18 janvier 2008 à 20:00
Théâtre La Chapelle
3700, rue Saint-Dominique, Montréal
  Carte
10.00$ / 50 % de rabais! (Régulier:20.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

Passages ouvre l’espace de la mémoire, celui de l’après, d’après la tourmente, lorsque la poussière retombe comme une neige douce.

Une maison a brûlé. Une maison brûle.

Les deux pieds dans une terre née des cendres, cinq interprètes– deux danseuses et trois acteurs dont un chanteur classique – explorent le vaste territoire d’une histoire déchirée qu’ils réinventent à chaque pas. Pour défier l’absence, pour tromper la mort, ils jouent et jouent encore. Essayant de parler. Essayant de danser. Essayant de chanter.

Alliage de séquences musicales, chorégraphiques et textuelles qui s’entrelacent sur le mode de la variation perpétuelle, Passages est, comme la mémoire, un paysage mouvant en constante réécriture. Dans une résistance à l’oubli et au déni, caractéristiques de notre société, cette seconde création de Matériaux Composites se penche sur la nécessaire question du deuil.

Composition scénique : Anne Sophie Rouleau
Interprètes : Johanna Bienaise, Noë Cropsal, Simon Gfeller, Patricia Leblanc et Julie Vachon
Assistance à la mise en scène et régie : Virginie Lachaise
Espace : Danika Fitchett
Lumières : Eddie Rodgers et Catherine Mousseau
Son et musique originale : Marie-Hélène Leclerc Delorme
Costumes et accessoires : Marie-Ève Fortier
Direction de production: Magali Letarte

  Passages

Inscription
Fil culturel | Théâtre

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Distant Echoes
  Un paysage choisi / A Chosen Landscape
  Pike River Blues Band
  L’orchestre d’hommes-orchestres
  Dawn Tyler Watson
  Les Choralies
  Colin Hunter
  Nomad'Stones au Groove Nation
  Laudate! Concert de Noël
  Jim Zeller Acoustic Duo
  Concert Allegra: Puccini, Nino Rota, Brahms
  Tableaux Op.1: Nørre/Etienne Mason/viñu
  Hommage aux Colocs
  James Gelfand & Jean-Pierre Zanella Quartet
  Nuits Latin Jazz avec Alex Bellegarde



Vos commentaires

Excellent spectacle !!!  
La gravité et la légèreté se côtoient tout en finesse et en subtilité. Un spectacle qui ne nous dit pas quoi penser mais qui nous emmène plutôt sur les chemins du (et des) sens. Plus on cherche à comprendre et moins on saisit le sens de ce poème, précisément parce que comme tout poème c’est à nos sens qu’il s’adresse et c’est à nous qu’il s’en remet pour tisser entre elles les bribes d’histoires, de mots, de sons et de mouvements.

Perrot E.
Mer. 30 janvier 2008



Faire don de soi  
Quel univers singulier! Quel objet particulier! Avec Passages, le spectateur est plus d’une fois déstabilisé; sur la scène se mêlent danseuses et comédiens, mouvements de danse moderne, littérature, projections, et jeux variés. Le carré de sable habituel de l’enfant a ici été troqué par des tas de terre. Les jeux deviennent alors plus salissants, plus étouffants. Moment magique : la comédienne Julie Vachon, absolument lumineuse, voire solaire, qui se questionne sur la paresse des fleuves, histoire tirée de City de l’auteur italien Barrico. Mentionnons aussi l’humour et la belle voix chantée de Simon Gfeller. Au terme du spectacle, c’est d’abord la générosité de ses artistes qui est célébrée.

Simon B.
Mer. 23 janvier 2008



Expérimental  
J'ai bien aimé le jeu des comédiens, je ressentais les émotions qu'ils tentaient de nous faire ressentir. L'utilisation de la lumière était adéquate et juste....la terre est omniprésente...matrice originelle de la vie.

CaroSoph
Lun. 21 janvier 2008



Quand on aime la différence!  
Mercredi soir, le 17 janvier 2008, c’est intriguée et curieuse que je me suis présentée à la représentation de Passages au théâtre de la Chapelle. Dès l’entrée dans la salle un peu brumeuse et obscure, on peut voir 5 comédiens immobiles sur scène, dont 4 allongés sur le sol, dispersés… Puis, tranquillement, l’effet sonore s’accentue et les comédiens s’animent un peu… Ensuite, nous sommes entrainés dans un tourbillon de paroles, de danses, de musiques, de chansons…de théâtre quoi! Mais un théâtre à la fois sérieux, drôle, absurde et surtout très rythmé, incroyablement rythmé et où la syncronicité demeure essentielle. Chapeau aux comédiens pour leur performance, il faut être en forme pour survivre à ce genre de prestation…. et ne pas avoir peur de se faire des bleus! (Allez voir la pièce pour comprendre…!) Une pièce à voir pour ceux qui aiment la différence et la surprise… et je vous garanti que vous en garderez un fou rire en souvenir… un fou rire en forme de botte de pluie…!

Myriam B.
Ven. 18 janvier 2008



Emportez moi  
Une pièce non classique qui nous amène dans plusieurs univers, la danse, la musique, les effets sonores........ une pièce qui nous emporte et qui nous met en état d'éveil pour suivre les 5 comédiens à tour de rôle, en duo, trio........qui interagissent ou bien qui font des choses en même temps, indépendamment des autres. On nous fait passer du drame au fou rire. Bravo aux comédiens et comédiennes aux multiples talents.

Daniel P.
Ven. 18 janvier 2008



Deux fois bravo !!  
Nous arrivons tout juste de voir la pièce en ce vendredi 18 janvier. Mais quel moment incroyable! D'une déluctable absurdité, des comédiens d'un talent hors-pair. La syncro, la danse, le chant, les enchaînements, la lumière, les sons. Nous en sommes encore tout ébahis.

Dominic L.
Ven. 18 janvier 2008



BRAVO  
Bravo normalement ce n'est pas mon genre, mais Bravo, je me repète peu-être sauf que j'ai beaucoup apprécier,des messages sous- entendus,original à souhait,le jeu des comédiens m'ont ravi........continuer Félicitation............. T.M.

Thérèse M.
Jeu. 17 janvier 2008