Quartiers Danses | Soirée d’ouverture 
Danse
Lun. 19 septembre 2011 à 19:30
Maison de la culture Maisonneuve
4200, rue Ontario E., Montréal
  Carte
13.00$ / 19 % de rabais! (Régulier:16.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

Pour sa 9e édition, le Festival Transatlantique Montréal s’associe avec la maison de la culture Maisonneuve pour mettre en valeur l’énergie créatrice de la danse contemporaine. La programmation intègre les multiples parcours des chorégraphes d’ici et d’ailleurs en une manifestation mobilisante.

Soirée d’ouverture

Dédale
Presque rien, le mouvement du ballant porté jusqu’à son paroxysme.
Chorégraphe: Françoise Sullivan
Interprète: Ginette Boutin

Sente
Sente allie danse et poésie. Cette œuvre est bercée par la lumière méditerranéenne et un air de Fado. Sente est aussi tissée de sensualité, de volupté, mais avant tout du plaisir originel de la danse. Surgie d’un ailleurs lointain, cette danse guide les pas d’une femme à travers un parcours empreint de fantaisie et de nostalgie.
Chorégraphe et interprète: Lucie Grégoire
Poète/narratrice: Denise Desautels
Musique: Fernando Farinha

L’Absence
L’artiste néerlandais Bas Jan Ader a écrit ceci: « Thoughts unsaid, then forgotten». Il disparaissait, perdu seul en mer à l’âge de 33 ans. Cette idée de la disparition dans la solitude m’a rappelé cette phrase: « Seul, sans le regard miroir des autres, nous pouvons aussi disparaître à nos propres yeux, devenant pour nous-mêmes objet insolite et méconnaissable ; un animal étrange à ré-apprivoiser. » - Marie Brassard
Une production de Danse-Cité, en collaboration avec Sarah Williams
Création de Marie Brassard
Interprète: Sarah Williams
Musique: Jackie Gallant
Décor: Simon Guilbault

Out of White
Chorégraphe: Jane Mappin
Out of White, interprétée par Francine Liboiron, puise son inspiration des réalisations marquantes en peinture abstraite de l’artiste canadien William Perehudoff. En collaboration avec le photographe Michael Slobodian et le violoncelliste Erich Kory, Jane Mappin se saisit de l'idée que l'espace d'interprétation est avant tout un espace sensoriel. La performance se dessine comme une « galerie vivante » dans laquelle les spectateurs s’intègrent pleinement à l’expérience visuelle de la mise en scène.

www.quartiersdanses.com

  Quartiers Danses | Soirée d’ouverture

Inscription
Fil culturel | Danse

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Coach de l'Amour
  Jeannot dans la tempête
  Ai-je du sang de dictateur?
  Les monologues du vagin
  Mohamed le Suédois
  Le clan des divorcées
  Splendeur du mobilier russe
  Botox & Silicone
  Sherlock Holmes et le chien des Baskerville
  Vénus à la fourrure, de David Ives
  Burn Out Total
  Un soir à Paris
  La singularité est proche
  L'Éveil
  Histoires de Fins