Sokoun Zanneh | Musique arabe  
Musique
Jeu. 3 novembre 2011 à 20:00
Maison de la culture Maisonneuve
4200, rue Ontario E., Montréal
  Carte
Gratuit ! (Régulier:0.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

Privilège pour les membres atuvu.ca: en réservant sur atuvu.ca vous n'êtes pas obligés de récupérer vos billets à l'avance, ils seront disponibles à la porte, le soir même.

La comédie musicale Sherazade a été pour Mohamed Masmoudi au oud, Zied Ben Amor au violon et à la voix et Joseph Khoury aux percussions, l’occasion de se rencontrer. Sokoun Trio, mot arabe signifiant « quiétude », est une nouvelle formation de musique instrumentale réunissant oud, violon et percussions. D’un style essentiellement oriental, les compositions originales du trio sont marquées par plusieurs influences comme la musique méditerranéenne et le jazz. Zanneh, mot arabe signifiant « drone », est le premier album de Sokoun Trio. L’alliance de trois parcours individuels, l’expérience et le talent de chacun de ces trois musiciens a pour résultat Zanneh.

Présenté par le Conseil des arts de Montréal en tournée

  Sokoun Zanneh | Musique arabe

Inscription
Fil culturel | Musique

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Etienne Drapeau - Souper Spectacle
  Norman Marshall Villeneuve
  Les chansons de ma mère
  La famille Ouellette
  Quartetski does la fête
  Un Piano sous les chandelles... à Ottawa
  Dear Crimininals présenté par Les Méconnus
  Bach avant dodo Tchou tchou, c'est le cirque
  SYLI D'OR | Monsieur Raph + Grooz
  Kora Sanza Fusion
  Kim Zombic, jazz
  À vos écrans!
  Antoine Corriveau
  Les Vendredis jazz - Jazz occiriental
  Un piano... sous les chandelles !



Vos commentaires

Quand le jazz va tout va.  
Super belle soirée de rythme arabe jazzés au max par de véritables virtuoses. A mettre sans fautes a votre agenda,

Yves P.
Dim. 6 novembre 2011



De très bons musiciens  
De très bons musiciens: un percusionniste libanais, un joueur de oud tunisien et un violoniste pas arabe du tout qui a de façon magnifique remplacé à une semaine d'avis le violonniste habituel parti en voyage. Il s'en est tiré merveilleusement bien et de plus il a une très belle voix. Il a du apprendre toutes les pièces musicales interprétées lors de ce spectacle en une seule semaine. (je tient ces informations de premières mains: sa mère visiblement fière de son fils était assise juste derrière moi.)

Gab N.
Sam. 5 novembre 2011