À corps défendant À corps défendant 
Danse
Ven. 1 février 2008 à 20:30
Monument-National | Studio Hydro-Québec
1182, boul. Saint-Laurent, Montréal
  Carte
13.00$ / 48 % de rabais! (Régulier:25.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

Oser le silence l’instant d’un geste pour que, en filigrane, se dessine la conscience. Voilà ce qu’entreprend le chorégraphe Jean-Martin Bernier avec À corps défendant, sa quatrième œuvre chorégraphique en carrière et certes, la plus personnelle. Fasciné par la manière dont les individus perçoivent la réalité, Bernier met en scène une dualité humaine d’envergure : la relation entre le corps et l’esprit.

Le spectacle est une rencontre entre la danse et le théâtre, le geste et la pensée, la parole et l'instinct.

Chorégraphe : Jean-Martin Bernier

Interprètes : Jean-Martin Bernier et Suzanne Lemoine

Collaborateurs :
- Pierre Bertrand (textes),
- Suzanne Lemoine (textes et conseil dramaturgique),
- Laurent Maslé (composition musicale),
- Lucie Bazzo (co-conception des éclairages),
- Martin Lemieux (co-conception des éclairages et vidéo),
- Christine Charles (répétitrice),
- François Régis-Fournier (photographe)

www.danse-cite.org

  À corps défendant

Inscription
Fil culturel | Danse

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Macbeth de William Shakespeare
  Gloucester - Délire shakespearien
  Cabaret Tollé
  Crudités
  Sherlock Holmes et le chien des Baskerville
  Mémoire de Lou | Théâtre de l’avant-pays
  Les habits de sa majesté
  Dans la tête de Proust
  Les monologues du vagin
  Le clan des divorcées
  Jeannot dans la tempête
  Histoires de Fins
  Ai-je du sang de dictateur?
  Toute femme est une étoile qui pleure
  No strings (attached)



Vos commentaires

Une belle prestation,  
Video,les textes merveilleux de Pierre Bertrand et le théatre tout ca intégré de facon harmonieuse. Belle discusion à la fin de la présentation. J'ai adoré. Merci !

Ginette L.
Sam. 3 mai 2008



Où est le corps?  
C'est un bel effort qu'ont voulu faire ces deux artistes avec ce spectacle duquel un propos interessant se dégage, mais de manière clichée. Les textes disent tout, alors qu'on souhaiterait ressentir toutes ces paroles par les mouvements des artistes. Dans un spectacle de danse, on doit être touché par le corps, pas simplement par les monologues. Les déplacements de décors étaient aussi trop présents à mon avis, faisant dévier l'attrait principal qui devrait être le corps en soi. Bref, il m'a semblé que les artistes manquaient de compétences et devaient ainsi se rabattre sur des moyens techniques pour attirer l'attention.

Karine P.
Mar. 5 février 2008



À corps défendant  
C'était intéressant surtout la narration et le dialogue. L'heure a passée assez vite mais il y avait des parties que j'avais trouvées longues.

Violette B.
Lun. 4 février 2008



Eh bien ça arrive...  
Je me suis ennuyée...

Perrot E.
Sam. 2 février 2008



Texte mis en danse  
Le texte habité par Suzanne Lemoine vers la fin de la pièce est excellent.

Gwendoline B.
Jeu. 31 janvier 2008



Accord défendant  
Très bien! On est transportés dans des silences et une certaine euphorie propice... le jeu de lumière et la musique étaient un +.

Shawn P.
Dim. 27 janvier 2008