5 à 7 des Imprudanses 5 à 7 des Imprudanses 
Danse
Dim. 27 janvier 2008 à 17:00
Usine C | Café
1901, rue de la Visitation, Montréal
  Carte
2 pour 1 ! (Régulier:5.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

JAUNE vs VERT

L'équipe des Jaune :

Justine Ricard (capitaine), Milan Gervais, Sofia Borella, Louliko Shibao et Manuel Shink.

L'équipe des Vert :

Shanie Philibert (capitaine), Sandy Bessette, Jean-Philippe Sisla, Lael Stellick, Priscilla Guy
et Émilie Morin.

Les Imprudanses sont des matchs d’improvisation en danse où deux équipes de danseurs professionnels s’affrontent sur des thèmes et des consignes imposés par l’arbitre. Créées sur le modèle des matchs d’improvisation en théâtre, les équipes doivent s’affronter à la fois en solo, en duo et en groupe dans des propositions gestuelles inédites, tranchées ensuite par le vote du public. Au grand plaisir des spectateurs, eux seuls décident quelle équipe mérite les points tant convoités et par le fait même, influencent tout le déroulement de la saison des Imprudanses.

Tapas et boisson sur place.

Visitez le site des Imprudanses

  5 à 7 des Imprudanses

Inscription
Fil culturel | Danse

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Paulo Ramos Quartet Jazz brésilien
  Jason Rosenblatt–Série de l’avenue Outremont
  Un Piano romantique... pour la St-Valentin!
  Colin Hunter
  Le Noël de Charlie Brown
  Chantons Noël avec Cavelle-Nell Romeo
  CHOPIN... sous les chandelles !
  Colin Hunter
  Noël... sous les chandelles!
  Heymoonshaker
  Christopher O'Neil Thomas
  Dawn Tyler Watson
  Miguel De Armas Latin Jazz Quartet
  Bach avant dodo
  Sarah MK



Vos commentaires

Il faut y participer  
Malheureusement, j'ai découvert les 5 à 7 des Imprudances trop tard. J'aurais aimé découvrir cet évènement avant. Je me suis bien amusée et il y avait de belles performances. Belle fin d'après-midi.

Ginette L.
Dim. 30 mars 2008



Tres sympas!  
Alors ca c'est vraiment un concept innovant! Je trouve ca super de voir comment les danseurs prennent plaisir, et la proximite du public permet de mieux partager. On regrette, le manque d'espace qui peut obliger certaines personnes a rester dans l'escalier malgre que elles aient paye, on regrette aussi les arbritages a la va-vite qui sont surement du a la jeunesse du projet, et le fait que ca commence 20min en retard sans que l'on previenne personne... Cependant, c'est un evenement a ne pas louper!!!

Lonely-Amanda L.
Ven. 8 février 2008



Je m'attendais à plus  
C'était ma première fois pour les "Imprudanses". Je suis une personne très ouverte, qui aime découvrir divers styles d'art. J'ai trouvé l'idée de l'impro en danse très originale, très innovateur. C'est pourquoi j'avais décidé d'y participer ce dimanche Je ne peux pas dire que je n'ai pas aimé, l'idée était bel et bien très originale, mais je dois avouer que je m'attendais à autre chose. Selon-moi, la danse contemporaire est un style très particulier, remplie d'une grande profondeur et je trouve que la façon dont elle était exploitée dans les matchs "Imprudanses", enlevait une certaine beauté, un certain sens à ce qu'est la danse contemporaine à la base. Je dois tout de même dire que l'on avait aucune difficulté à s'apercevoir que les joueurs, les danseurs(es) étaient très talentueux. Disons que je m'attendais plutôt à ce qu'il y ait des thèmes ou sujets précis à chaque impro et qu'à travers la danse le sujet aurait été exploité. Je ne regrette tout de même pas d'y être allé.

Catrine B.
Lun. 28 janvier 2008



Lazy afternoon  
Dix danseurs performants, un arbitre incorruptible, et un public de tous âges, dans le cadre cosy du café de l'Usine C: vive le dimanche ! Un spectacle agréable, qui met l'univers de la danse à la portée d'un public chaleureux... On se rend aisément compte du niveau requis pour réussir à improviser les chorégraphies de groupe avec fluidité dans le respect des contraintes techniques, et on se retrouve face à des danseurs littéralement "mis à nu" dans leur art. Seul bémol, le DJ plus ou moins bien inspiré. On attend le prochain match de la saison avec impatience !

Quentin
Dim. 27 janvier 2008



Sors de l'ordinaire!  
Franchement, je trouve l'idée très originale. J'ai bien aimé les performances des danseurs. Il ne faut vraiment pas être gêné pour se laisser-aller sous le regard de tant de gens, surtout en scène live! Un bravo pour l'inspiration et la performance des corps. Si vous voulez découvrir quelque chose d'inovateur, allez voir ce spectacle, ça en vaut la peine! Même que c'est impressionnant.

Ariane G.
Dim. 27 janvier 2008



une idée créative  
J'ai trouvé l'idée intéressante dans le fond, mais un peu répétitive dans la forme. Cela reste quand même un spectacle original

Virginie M.
Lun. 10 décembre 2007



Génial  
WOW! Des danseurs de haut calibre nous divertissent avec leur agilité, autant physique que mentale, à improviser sur des thèmes variés proposés par l'arbitre, ainsi que sur une trame musicales choisies live par un DJ. La foule participe largement à l'énergie vibrante du spectacle, en encourageant, votant et même suggérant des thèmes. Comme touche finale, le décor moderne et chaleureux du café de l'Usine C. Et le tout pour seulement 3$!

Jonathan Chaloux
Lun. 19 novembre 2007



C'est à voir!  
C'est la première fois que j'assistais à de l'impro en danse; très bon spectacle, A voir pour le talent des danseurs, l'ambiance dans la salle...et la participation des spectateurs.

Nicole
Lun. 12 novembre 2007



Nous reviendrons  
C'était la 1ere fois que nous assistions aux 5 à 7 des Imprudanses et nous avons adoré. L'ambiance était vraiment bon enfant et les danseurs en lice étaient d'un très bon niveau et se prêtaient au jeu avec humour et bonne humeur. Nous avions une table au niveau de l'espace de danse et quelques fois nous ne pouvions pas toujours bien voir. Un grand écran existe au dessus de cette scène et il serait vraiment sympa de brancher un caméra, même fixe, pour qu'un maximum de spectateurs puissent apprécier le jeu des danseurs. Mais de toute façon nous reviendrons...c'est sûr.

Gilles
Lun. 12 novembre 2007