Todo 
Théâtre
Mer. 7 septembre 2011 à 20:00
Théâtre de Quat'sous
100, av. des Pins E., Montréal
  Carte
7.00$ / 30 % de rabais! (Régulier:10.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

Un bureau où personne ne comprend rien au sens des tâches à faire mais où tout fonctionne et dysfonctionne avec une belle normalité. Un Noël en famille où les rancœurs et récriminations n’ont rien à voir avec ce à quoi on s’attend. Un logis où la maladie d’un enfant fait ressurgir des terreurs venues du fond des âges. Et quel que soit le lieu, le social, l’intime, l’économique, le politique et le mythique sont inextricablement emmêlés. Ce « tout », c’est l’insondable confusion que sécrètent les humains dès qu’ils s’agglutinent. Spregelburd la déploie avec une électrisante clarté.

Rafael Spregelburd est une figure importante chez les teatrista, ces artistes à la fois auteurs, metteur en scènes et comédiens dont la pratique donne le ton à l’art dramatique d’aujourd’hui en Argentine. Son œuvre abondante, aux formes variées mais toujours sous le signe de l’imagination, culmine dans son heptalogie Les sept péchés capitaux d’après les toiles de Jérome Bosch.

De Rafael Spregelburd
Traduction de Geneviève Billette
Mise en lecture par Claude Poissant

Avec: Alexandrine Agostini, Émile Beaudry, Louise Cardinal, Patrick Hivon, Stéphane Jacques et Gabriel Sabourin

www.cead.qc.ca

  Todo

Inscription
Fil culturel | Théâtre

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  La singularité est proche
  Splendeur du mobilier russe
  Jeannot dans la tempête
  Les monologues du vagin
  Sherlock Holmes et le chien des Baskerville
  Mémoire de Lou | Théâtre de l’avant-pays
  Burn Out Total
  Comme un grand trou dans le ventre
  Un soir à Paris
  Botox & Silicone
  Ai-je du sang de dictateur?
  Les habits de sa majesté
  Mohamed le Suédois
  Histoires de Fins
  Le clan des divorcées



Vos commentaires

Imbriglio  
Plus de mille pièces de théâtre sont produites chaque année a Buenos Aires dont la majorité sont des créations. C'est assez impressionnant. Il faut dire que dans un pays qui a servi de laboratoire aux nouvelles techniques néo-libérales et qui a même été acculé au bord du gouffre la prise de parole est plus que nécessaire. De plus ce théâtre se fait avec des moyens financiers plus que limité donc tout est axé sur le jeu des comédiens et sur la qualité des mots. La pièce Todo est un exemple parfait de ce type de théâtre. Mots puissants et texte qui permet aux comédiens de se faire valoir dans différents registres. J,ai passé une excellente soirée et merci au CEAD de nous faire découvrir les textes des grands créateurs argentins.

Yves P.
Jeu. 8 septembre 2011