Théâtres de la mémoire 
Théâtre
Dim. 11 septembre 2011 à 15:00
Théâtre de Quat'sous
100, av. des Pins E., Montréal
  Carte
7.00$ / 30 % de rabais! (Régulier:10.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

Comment prendre la parole sur scène dans un pays où la violence et la pitié luttent pour la suprématie du monde? Où le tango transforme en grâces d’indicibles oppressions? Où le mot disparition est devenu à lui seul plus lourd que tous les autres mots? Et où les rituels mortuaires n’ont plus que le théâtre pour être inventés? Alors, il faut déployer toutes les paroles: le document brut comme l’écriture du songe, le conte grotesque comme le dialogue quotidien.

Patricia Zangaro se consacre à l’écriture dramatique depuis plus de vingt ans. Préoccupée par la question des exclus et des marginaux, elle a d’abord pratiqué une dramaturgie aux formes baroques avant d’aller vers une écriture épurée, bouleversante de transparence. Auteur, comédien, metteur en scène et chanteur, Alejandro Tantanian traque les failles du temps présent par ses textes éclatés et en multipliant les mises en scène, passant d’Eschyle et Sophocle à Kafka et Heiner Müller.

Extraits des textes Et toi, tu sais qui tu es ?, Tango et Pour un royaume de Patricia Zangaro et Muñequita ou Jurons de mourir avec gloire de Alejandro Tantanian

Mise en lecture par Catherine Vidal

Avec Enrica Boucher, Denis Gravereaux, Louise Laprade, Louis-Olivier Mauffette, Sylvie De Morais, Daniel Parent

www.cead.qc.ca

  Théâtres de la mémoire

Inscription
Fil culturel | Théâtre

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Bach avant dodo
  Musica Cubana
  Émilie Samson
  Extended Family @ Resonance Cafe
  Emilie & Ogden
  Jason Rosenblatt–Série de l’avenue Outremont
  Soul, Motown, Funk & Groove
  Stéphanie St-Jean
  CHOPIN... sous les chandelles !
  Kevin Mark Blues band
  Félix Dyotte et Le Couleur
  Clara and the Sky, clin d'oeil aux Beatles
  DRÊ-D, soul, hip hop, reggae
  Le Vivier - Portes Ouvertes
  L’orchestre d’hommes-orchestres