Avril est le mois le plus cruel  
Danse
Jeu. 22 septembre 2011 à 20:00
L'Agora de la danse
840, rue Cherrier, Montréal
  Carte
15.00$ / 42 % de rabais! (Régulier:26.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

En ouverture de sa saison d'automne, l'Agora de la danse vous invite à retrouver la présence magnétique de Jocelyne Montpetit, son approche non conventionnelle de la danse, la précision et la subtilité de sa gestuelle. En 2010, avec La danseuse malade elle achevait triomphalement une trilogie initiée avec Faune (2008) et suivie de Nuit, Nacht, Notte (2009). Cette infatigable créatrice use une fois encore de la littérature pour donner naissance à nouveau cycle de création baptisé Les Élégies. La force évocatrice de sa danse trouve ici son inspiration dans le premier vers du poème « The Waste Land » de T.S. Eliot : Avril est le mois le plus cruel.



Dans un mélange singulier de poésie, de danse, et de théâtralité, elle porte l'art du solo à des sommets rarement atteints. Toute en intensité et en retenue, telle une tempête sourde, Jocelyne Montpetit met en branle l'imaginaire, happe le spectateur dans son paysage intérieur. La danse est pour elle un art de l'introspection, porteur de multiples métamorphoses par la fusion des corps avec la matière et la mémoire, intime et collective.

Chorégraphe et interprète: Jocelyne Montpetit
Conseiller dramaturgique: Francesco Capitano
Éclairages: Sonoyo Nishikawa
Photo: ©Shin Koseki

www.agoradanse.com

  Avril est le mois le plus cruel

Inscription
Fil culturel | Danse

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Gloucester - Délire shakespearien
  Crudités
  La singularité est proche
  Dans la tête de Proust
  Sherlock Holmes et le chien des Baskerville
  10 ans de mariage !
  Ça ! - Le Théâtre de Quartier
  Histoires de Fins
  Les monologues du vagin
  Toute femme est une étoile qui pleure
  Les habits de sa majesté
  Ai-je du sang de dictateur?
  Le Sapin de Noël
  Mémoire de Lou | Théâtre de l’avant-pays
  Jeannot dans la tempête