Le destin tragi-comique de Tubby et Nottubby 
Théâtre
Mar. 20 septembre 2011 à 20:00
Théâtre Périscope
2, rue Crémazie E., Québec
  Carte
17.00$ / 48 % de rabais! (Régulier:33.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

Un soir de Noël, sur les rives de la Tamise, le destin vient surprendre deux inconnus au seuil du désespoir, Tubby et Nottubby. Cette rencontre inattendue les propulsera aussitôt dans une quête extraordinaire, qui les mènera jusqu’au delà du réel. Trompés par leurs illusions, mais portés par la beauté de leur rêve, ils découvriront un crâne, survivront à une tempête, se fâcheront, se réconcilieront, chanteront pour tromper la peur et défieront la mort elle-même, en route vers leur renaissance...



Hanté par le souffle de Shakespeare, porté par la folie merveilleuse de Chaplin et de Laurel et Hardy, nourri de mythes anciens, ce spectacle explore la dimension comique et tragique de l’existence humaine et tente de renouer avec la part d’émerveillement et de mystère qui vit en nous. D’une très grande poésie visuelle, la pièce raconte la fragilité de l’amitié, de l’amour et du rêve, ultimes remparts contre la cruauté du monde.

www.theatreperiscope.qc.ca

  Le destin tragi-comique de Tubby et Nottubby

Inscription
Fil culturel | Théâtre

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Un pied dans la bouche
  La dette de Dieu
  Les hommes viennent de Mars les femmes de...
  Conversion par Alyson Grant
  La cartomancie du territoire | Espace Libre
  Le clan des divorcées
  P.O.R.N.
  La Comédie fait son Show
  Le poisson combattant
  Le Tumulte des sexes
  TITUS
  Fredy
  Minuit
  Dans la tête de Proust...
  Jamil



Vos commentaires

De profondes clowneries...  
Tellement aimé ce spectacle, et la réflexion s'est poursuivie avec mes invités par la suite. Le jeu, la créativité, la "folie"... un vrai spectacle de clowns pour adultes. Une simplicité désarmante et attachante avec des partielles "british" succulentes... Un divertissement intelligent, inventif et profond qui vaut le déplacement. Dommage que la salle fut à son tiers pour cette représentation de samedi soir....

Serge M.
Dim. 18 septembre 2011