Tous les soleils 
Cinéma
Lun. 24 octobre 2011 à 19:30
Salle André-Mathieu
475, boul. de L'Avenir, Laval
  Carte
3.00$ / 54 % de rabais! (Régulier:6.50$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

Présenté en version originale française.

Alessandro est un professeur italien de musique baroque qui vit à Strasbourg avec Irina, sa fille de 15 ans et son frère Crampone, un gentil fou anarchiste qui ne cesse de demander le statut de réfugié politique depuis que Berlusconi est au pouvoir. Parfois, Alessandro a l'impression d'avoir deux adolescents à élever, alors qu'il ne se rend même pas compte qu'il est lui-même démuni face à l’existence. Voulant être un père modèle, il en a oublié de reconstruire sa vie amoureuse. Mais tout va changer pour Alessandro...



V. O. F. (G)
De Philippe Claudel.
Avec Stefano Accorsi, Neri Marcore, Clotilde Courau, Lisa Cipriani et Anouk Aimée.
France. 2011. 105 min.

Du réalisateur de Il y a longtemps que je t’aime.

«Dialogues ciselés, situations cocasses et justes, interprétation au diapason, Clotilde Courau formidable, on sort de cette comédie sur l'amour, l'amitié, la mort, vraiment très heureux.»
- Le Parisien



  Tous les soleils

Inscription
Fil culturel | Cinéma

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Espiègleries
  Baren Acres County
  Antoine Corriveau et Francis Faubert
  El Hispalis, Flamenco-Jazz-rythmes urbains
  Gary Schwartz - Hommage à Jim Hall
  Le Vivier - Portes Ouvertes
  Soul, Motown, Funk & Groove
  Stéphanie St-Jean
  L’orchestre d’hommes-orchestres
  Mismar
  Quand le Maestro vole le show!
  Guillaume Martineau Quintet
  Fièvre Gospel Fever - Imani Gospel Singers
  Marie-Élaine Thibert - Spectacle intime
  Chants des pays D’Oc



Vos commentaires

Fait du bien...  
Film qui véhicule de très belles valeurs: la famille, l'amitié, l'amour (sous toutes ses facettes) et ce que l'on ne voit pas souvent de L'ALTRUISME. Le personnage principal a une belle ''humanité'' (ouverture, compassion, honnêteté, intégrité et AUTHENTICITÉ). Le frère est attachant dans sa candeur toute rafraîchissante. La musique occupait une place prépondérante. Le jeu des acteurs était juste donc l'émotion passait la rampe. Beau texte, belle profondeur.

Jewel
Jeu. 27 octobre 2011



Un bon p'tit film  
Film agréable a regarder, divertissant, qui fait sourire.

Anne F.
Mar. 25 octobre 2011