Les baroques intemporels: Purcell et Scelsi Les baroques intemporels: Purcell et Scelsi  
Musique
Ven. 14 octobre 2011 à 20:00
Conservatoire de musique de Montréal
4750, av. Henri-Julien, Montréal
  Carte
Gratuit ! (Régulier:20.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

Le concert Les baroques intemporels: Purcell et Scelsi s’inscrit dans la nouvelle série « projets » de l'Ensemble Chorum.

L’idée de cette rencontre est au cœur même de la démarche artistique de Chorum, puisque ce concert mettra en valeur les liens et les relations existants entre ces deux compositeurs, Purcell et Scelsi, que près de trois siècles séparent. En effet, dans le langage musical baroque, on trouve des accidents harmoniques, des dissonances étranges et étonnantes. Or, il semble que ce qui n’était qu’« accident » chez Purcell devienne modalité prépondérante du discours chez Scelsi. Il y a certainement des points de rencontre entre la ligne mélodique fuyante du baroque, l’utilisation de la dissonance « inouïe » comme accident mystérieux, et les lignes mélodiques et harmonies courbes, glissantes et insaisissables de Scelsi.

Au programme:
Purcell | Fantaisies pour 3, 4, 5 et 6 violes
Scelsi | Le Réveil Profond (contrebasse solo, duo pour violon et violoncelle, trio à cordes)

Le concert sera interprété par Pascale Giguère et Lizann Gervais (violons), François Vallières et Jean-Louis Blouin (altos), Raphaël Dubé (violoncelle) et Callum Jennings (contrebasse solo).

www.ensemblechorum.com

  Les baroques intemporels: Purcell et Scelsi

Inscription
Fil culturel | Musique

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  La LNI s'attaque aux classiques
  Sunday Night Improv
  Improvisation avec LNI et des invités
  Ligue d'improvisation LA LIB



Vos commentaires

Spectacle intéressant, mais pas mémorable.  
Le titre donné au concert avait un côté trompeur. En effet, si Purcell est effectivement un compositeur de l’époque baroque, les pièces choisies pour l’occasion ont toutefois un côté sobre, austère même, qui est bien loin de l’entrain ou de la vivacité que l’on associe aux Bach, Vivaldi et Telemann. Quant à Scelsi (1905 – 1988), il s’agit d’un compositeur italien contemporain dont le style n’a rien de romantique. Sans être rébarbatives, les pièces jouées demandaient néanmoins un effort d’écoute qu’on n’a pas tous les soirs. La qualité d’exécution est sans reproche. Les interprètes font partie d’orchestres professionnels (Violons du Roy, Orchestre métropolitain du Grand Montréal) ou encore appartiennent à ce niveau. Le concert s’adressait à un public averti. Des musiciens pour la plupart.

Gab N.
Lun. 17 octobre 2011



Six musiciens interprètent deux compositeurs  
Des membres du groupe Quorum, en fait six étudiants du Conservatoire de musique du Québec, interprètent des œuvres de deux compositeurs, soit Henry Purcell et Giacinto Scelsi. Je ne connaissais pas ces deux compositeurs, ce fut donc une découverte pour moi. J’ai été un peu déçu parce que le titre laisse croire que ce sont deux compositeurs de musique baroque, une musique que j’adore, alors que seul Purcell a composé ce type de musique. Quant à Scelsi, c’est un compositeur du XXe siècle qui s’est surtout intéressé « à la répétition obsédante de sons singuliers », comme le dit la présentation. Sa musique est peu accessible et rebutante. Par ailleurs, l’interprétation des musiciens était intéressante. Ces jeunes semblent talentueux et ont un bel avenir, en particulier François Vallières.

Pierre T.
Sam. 15 octobre 2011