Homme sans but Homme sans but  
Théâtre
Jeu. 14 février 2008 à 20:00
Usine C
1345, av. Lalonde, Montréal
  Carte
28.00$ / 26 % de rabais! (Régulier:38.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

CLAUDE RÉGY ET BULLE OGIER, FIGURES MYTHIQUES DE LA SCÈNE FRANÇAISE, À MONTRÉAL JUSQU'AU 16 FÉVRIER!

Après sa prodigieuse mise en scène de 4.48 Psychose de Sarah Kane avec Isabelle Huppert dans le rôle-titre (Masque de la production étrangère 2005), Claude Régy, un des maîtres du théâtre français, revient à Montréal avec Homme sans but du jeune auteur norvégien Arne Lygre entouré d’une équipe d’acteurs familiers depuis longtemps de son exigence, dont la célèbre Bulle Ogier, pour interpréter cette écriture sobre et claire qui construit par petites touches un vertige à la fois très concret et presque métaphysique.

L'intrigue d'Homme sans but est simple : Peter est un entrepreneur richissime. Il achète une terre pour y construire sa ville. À force d'argent et de travail, l'aventure sociale est, évidemment, réussie. Pourtant la maladie vient frapper cet homme qui, toute sa vie durant, aura géré ses relations personnelles comme ses affaires professionnelles : à force d'investissements, considérant que tout s'achète et que tout se vend. Loin de poser un jugement moral, Arne Lygre - comme Tchekhov en son temps - observe et s'interroge sur le sens de la vie.

"UN DES MAÎTRES DU THÉÂTRE FRANÇAIS !" Le Monde (France)

« Claude Régy, défricheur inlassable, … plus que jamais, dirige musicalement les comédiens. Six personnalités fortes, uniques et unies. Quelque chose de fascinant, comme la proximité de la mort, et de torturant, comme l'approche de la vérité. »
LE FIGARO, 1er octobre 2007

« Admirablement mis en mystère par Claude Régy... le travail des acteurs est prodigieux.» TÉLÉRAMA, 6 octobre 2007

« Bulle Ogier, actrice fétiche du metteur en scène, est, malgré le mystère qui l’entoure, d’une stupéfiante luminosité. » TÉLÉRAMA, 10 octobre 2007

« Jean-Quentin Chatelain, acteur irradiant dans le rôle de Peter. » LE MONDE, 2 octobre 2007

« Si la folie et la violence, chez Arne Lygre, arrivent sur les pas de la banalité, c'est peut-être que nous sommes, collectivement, en ce début de millénaire, comme ses étranges personnages aux identités incertaines et mutantes. […] Méfions-nous des cauchemars glacés d'Arne Lygre. Ils pourraient bien être les nôtres. » LE MONDE, 13 septembre 2007

usine-c.com

  Homme sans but

Inscription
Fil culturel | Théâtre

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Atelier Danse Bollywood pour tous! 7 à 107 a
  Emma la clown et Catherine Dolto
  Ateliers créatifs de Noël
  Chant prénatal
  CLAP ! Centre de recherche en art clownesque
  Atelier guidé "Méditons ensemble"
  Apéro Ecto et marathon d'écriture
  BurlesGeek Montreal #11: Comics Burlesque
  Réversible | Les 7 doigts à la Tohu
  Poésie et Open Mic
  L’Alzheimer



Vos commentaires

Avance rapide svp !  
C'est avec un a priori positif que je m'en allais voir cette pièce mais j'ai finalement passé les 2h30 les plus longues de ma vie. Je m'attendais à une pièce lente qui utilisait bien les silences, mais finalement, l'accent est vraiment mis sur la lenteur uniquement puisque les personnages parlent et bougent au r-a-l-e-n-t-i. Quand on comprend à la 2ème réplique que ce sera de même pendant toute la pièce et qu'on est coincé en plein milieu d'une rangée, on prend son mal en patience...mais on regrette d'avoir choisi cette pièce.

Adèle N.
Ven. 15 février 2008