Traces d'étoiles Traces d'étoiles 
Théâtre
Jeu. 6 mars 2008 à 20:30
Monument-National | La Balustrade
1182, boul. Saint-Laurent, Montréal
  Carte
2 pour 1 ! (Régulier:22.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

Une jeune femme en tenue de mariée fait irruption, en pleine tempête, dans l’abri d’un homme vivant en ermite en Alaska. Isolés au milieu d’un « white-out », leur contact obligé révèlera les traces que la vie a laissées sur eux. Cindy Lou Johnson y dépeint des émotions et des douleurs plus qu’humaines, mais aussi, et surtout, la puissance de la Vie. Cette force qui, comme un destin, nous conduit sur les sentiers des changements et des deuils.

Vous y découvrirez Jean-Sébastien Chartray et Mathilde Lavigne, deux jeunes comédiens encore méconnus, mais qui portent ces bouleversants personnages à bout de bras avec énormément de justesse et de conviction.

La musique et le violoncelle de Claude Lamothe, avec son aimable autorisation, en ponctuent le cours.

Texte: Cindy Lou Johnson
Traduction: Maryse Warda
Mise en scène: Tania Kontoyanni
Scénographie: Anne-Marie Bérubé
Éclairage: Claire Lamarre

Traces d’Étoiles est présentée du 21 février au 8 mars 2008 à la Balustrade du Monument National, une salle dont l’atmosphère et l’intimité s’avèrent tout à fait appropriées pour l’univers de cette pièce.

Une présentation du Théâtre Huitième.

  Traces d'étoiles

Inscription
Fil culturel | Théâtre

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Une soirée Soul, Motown et Disco
  Lukas Geniušas
  L’orchestre d’hommes-orchestres
  Jean-Michel Morris
  Pierre Calvé – Tout est vrai
  Marie-Elaine Thibert | Joyeux Noël
  Fuat Tuaç Quartet
  Ben Racine Blues Band
  5539 Blues Avenue
  Bach avant dodo
  Quartom – Acte III
  Un Piano romantique... pour la St-Valentin!
  Colin Hunter
  Olivier Babaz en duo avec Raphaël Tristan
  Un Piano sous les chandelles... à Ottawa



Vos commentaires

Belle soirée  
J'ai vu cette pièce à la Balustrade (endroit très intimiste). Nous étions très près des comédiens, ce qui nous permettait d'apprécier davantage le spectacle.

007lerouge
Lun. 22 décembre 2008



Intensité au MAX  
J'avais vu le film (avec Sylvie Drapeau et Luc Picard), mais de voir cette pièce en personne, c'est tout un choc émotionnel! J'ai adoré, les acteurs sont d'une justesse et d'une intensité à couper le souffle. Émue tant la soutenance des émotions était présente. BRAVO !

Suzanne G.
Lun. 21 avril 2008



Quelle fin Émotionnelle  
Apres un lent début ou Rosannah crie et envahit la scene, les echanges deviennent vrais et on comprend enfin la douleur qui habite ces deux jeunes traumatisés chacun a leur maniere. Une par manque d'amour paternel et l'autre par trop d'amour recu et donné a sa fille morte suite a un accident de comptoir... Henry vit vraiment son personnage, on ressent sa douleur et ses inquietudes. Pour Rosannah, c,est un peu plus diffus: on ne sait pas vraiment ce qui est advenu de sa cérémonie de mariage, probablement avortée. On espere que chacun pourra aider l'autre a mettre derriere soi sa douleur et son traumatisme pour enfin vivre un amour vrai. Car la vie n'est pas faiter pour être vécue dans l'isolement.

Michel M.
Jeu. 28 février 2008



Génial!  
Vraiment super! Comédiens impressionnants et le thème... intelligent! Ce soir, je demanderai à ma fille de 16 ans si ça l'intéresserait d'aller voir cette pièce. Elle étudie en théatre et je suis certaine qu'elle apprécierait. La balustrade, super! Et première expérience de réservations de billets avec atuvu... super efficace MERCI!!

Marie-Claude B.
Lun. 25 février 2008