Bodh'aktan 
Musique
Mar. 13 décembre 2011 à 20:30
Petit Campus
57, rue Prince-Arthur E., Montréal
  Carte
Gratuit ! (Régulier:7.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

BODH’AKTAN, c’est la rencontre explosive et surprenante du rock et du traditionnel. Mais c’est surtout la rencontre entre sept musiciens talentueux, allumés et passionnés! Tout d’abord Alexandre Richard à la guitare, ensuite Alain Barriault, également à la guitare, auxquels se greffe Rob Langlois à la basse, puis viennent Jonathan Moorman au violon, Éric Gousy à la batterie, et enfin Éric Tanguay à l’accordéon. Malgré leurs jeunes âges, tous ont d’ores et déjà un riche et long parcours, tant dans leurs apprentissages respectifs de la musique, que dans leurs collaborations qui les ont menés à donner des centaines de spectacles à travers le Québec, mais aussi ailleurs au Canada et dans le monde.



Sept bêtes de scène, des arrangements riches et originaux (cornemuse, violon, accordéon) et un sens de la fête marqué réussiront à convaincre même les plus septiques. Car l'objectif de BODH’AKTAN est clair : rallier le plus de gens possible à sa fête musicale! En effet, le côté traditionnel saura plaire à différentes générations et invitera au partage, à la danse. Par contre, le son actuel un peu plus mordant des guitares combiné à la rythmique plus lourde ravira les plus jeunes, sans pour autant aliéner les plus vieux.

www.bodhaktan.com

  Bodh'aktan

Inscription
Fil culturel | Musique

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Les jeudis Motown, Soul et R&B avec Snooksta
  Il y a longtemps que je t'aime
  Soul, Motown, Funk & Groove
  Le trille du diable - Art Crush & Caprice
  Le Vivier - Portes Ouvertes
  Motown & Disco Inferno
  Pascal Dufour au Ste-Cath
  Stéphanie St-Jean
  Constantinople – … et je reverrai cette...
  Mathieu Langevin et Rudy Caya
  Guillaume Martineau Quintet
  Antoine Corriveau et Francis Faubert
  El Hispalis, Flamenco-Jazz-rythmes urbains
  Dame: Archive/ Mémoire
  Jamais trop tôt pour se parler d'amour