El Caso Del Espectador El Caso Del Espectador 
Théâtre
Ven. 29 février 2008 à 19:00
Usine C
1345, av. Lalonde, Montréal
  Carte
2 pour 1 ! (Régulier:20.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

Présenté dans le cadre du Festival International Temps d'Images.

Présentée en première au Canada, El Caso Del Espectador est la première création de la madrilène Maria Jerez dont la formation croise la danse contemporaine, les arts visuels et le théâtre à Madrid et à Paris (École Internationale Jacques Lecoq).

L’artiste, assise, dos au public, face à une télévision, crée à l’aide d’accessoires divers et d’une caméra, simultanément et en direct, le film et le spectacle auxquels elle participe à la fois en tant qu’actrice - spectatrice. Maria Jerez plonge avec humour le spectateur dans l’univers de séries policières inspirées d’Erle Stanley Gardner et d’Agatha Christie. Le public est témoin d’une série de meurtres de femmes qui font de plus en plus irruption dans la réalité scénique et dans le temps cinématographique de notre actrice spectatrice.

Mise en scène et interprétation:
- Maria Jerez

Assistants techniques:
- Gonzalo Monton
- Cuqui Jerez

Costumes:
- Hanna Sjödin

  El Caso Del Espectador

Inscription
Fil culturel | Théâtre

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Action Movie
  Je suis un arbre sans feuille
  Dans la tête de Proust
  10 ans de mariage !
  L'Éveil
  Sherlock Holmes et le chien des Baskerville
  Splendeur du mobilier russe
  Histoires de Fins
  Jeannot dans la tempête
  Mémoire de Lou | Théâtre de l’avant-pays
  Botox & Silicone
  Un soir à Paris
  Ai-je du sang de dictateur?
  Les monologues du vagin
  Les habits de sa majesté



Vos commentaires

Bravo  
Étonnant, différent, délicieusement distrayant.

Steve D.
Mar. 4 mars 2008



Beaucoup avec peu  
Avec cette création Maria Jerez fait la preuve qu'il est possible de faire du spectacle techno avec peu de moyens. À l'aide d'une simple caméra vidéo, d'une télévision et d'objets usuels (poupées, livres, ciseaux, etc) elle évoque une série de meurtres du genre série B. Imaginatif et drôle! Bravo!

RobertG
Lun. 3 mars 2008