À la guerre comme à la guerre  
Cinéma
Mer. 25 janvier 2012 à 19:30
Maison de la culture Ahuntsic-Cartierville
10300, rue Lajeunesse, Montréal
  Carte
Gratuit ! (Régulier:0.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

Privilège pour les membres atuvu.ca: en réservant sur atuvu.ca vous n'êtes pas obligés de récupérer vos billets à l'avance, ils seront disponibles à la porte, le soir même.

Film présenté en présence du réalisateur Lode Desmet et précédé de Corps fugaces

Lode Desmet dévoile le désarroi de huit soldats en guerre sur plusieurs continents qui font face aux multiples conventions internationales visant à réglementer les conflits. Certains se sentent comme des boucs émissaires, d’autres suivent les ordres. En juxtaposant des témoignages à l’échelle planétaire avec des archives de guerre, des extraits de films et de jeux vidéo, Lode Desmet interpelle nos points de vue sur la guerre et ses conséquences.

Présenté dans le cadre de la série ONF à la maison

  À la guerre comme à la guerre

Inscription
Fil culturel | Cinéma

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Soul, Motown, Funk & Groove
  Hommage à Félix Leclerc
  Concert de musique de chambre Allegra
  Ma première Place des Arts - Demi-finale GP
  Le coffre aux trésors
  Cabaret numérique
  Bach avant dodo | Stella reine des neiges
  Les Grandes Chansons d’Hier
  Le Mario Rock Band en rodage
  Calamity Jane
  Les Brunchs Gospel
  Marie-Fatima Rudolf
  Les Petits Violons : Concert de fin d’année
  Trio BBQ | Mirage
  Quatuor Bozzini | Composer's Kitchen 2018



Vos commentaires

Ce fut ma guerre à moi....  
Un film percutant sur la réalité des principaux acteurs des conflits internationaux et de ceux qui la subissent. Beaucoup d'informations à travers des films d'archives et témoignages de ceux qui l'ont vécu. De l'information pertinente qui met en perspective le drame humain et ce qui est fait pour les contrer. J'ai bien aimé entendre des témoins de différents conflits. La discussion avec le réalisateur après, nous porte à réfléchir et à se positionner face aux décisions et démarches entreprises dans l'histoire.

Diane T.
Mer. 25 janvier 2012