La parenthèse des solstices   
Théâtre
Jeu. 26 janvier 2012 à 20:00
Conservatoire d'art dramat. | Salle Jean-Valcourt
4750, av. Henri-Julien, Montréal
  Carte
Gratuit ! (Régulier:20.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

La parenthèse des solstices trace la rencontre de deux êtres qui s'attirent sans trop savoir pourquoi, tels les deux pôles d'un même mal de vivre. Michael est en deuil d'un père dont l'héritage génétique lui coupe les ailes. Sophia, à 27 ans, songe à tirer gloire de sa possible mort, en entrant dans la légende des jeunes artistes sacrifiés. Entre un DVD de psycho-pop et un jeu de tarot, tous deux se cherchent à tâtons jusqu'à ce qu'une toile les mette en relation. Dès lors, tout est possible.



  La parenthèse des solstices

Inscription
Fil culturel | Théâtre

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  The Shape of Water | Première en V.O.A
  120 Battements par minutes
  Théâtre de la vie
  Roman J. Israel, Esq (VOA)
  Ciné-Conférence: Parcs de l'Ouest
  The Man Who Invented Christmas | Premiere
  Compétition int de films très courts
  Paris Pieds Nus | D. A. et F. G.
  Lady Bird (English) - Montreal Premiere
  La petite fille qui aimait trop...
  Soirée de performances audiovisuelles
  Boule et Bill 2 | Station Vu
  120 battements par minute | Robin Campillo
  Ciné-Conférence: Vietnam - En famille
  Folles de joie | Paolo Virzi



Vos commentaires

Ouvrez les parenthèses.  
Attirance et mystère entre deux êtres qui semblent à première vue éloignés l'un de l'autre. Mais ils sont plus proches qu'ils ne le croient. Spectacle de facture moderne.

Daniel L.
Jeu. 27 septembre 2012



Inattendu  
J'avais lu les commentaires avant d'aller voir la pièce, alors je m'attendais à quelque chose de différent. J'ai été bien servie à ce niveau! En effet, la salle était des plus intimes, 50 sièges tout au plus. J'étais assise à l'avant, et il n'y avait personne devant moi. Les comédiens étaient déjà sur la scène, faisant chacun leur petite affaire, déjà entrés dans la peau de leurs personnages. Digne d'une tragédie grecque, mais moderne, La parenthèse des solstices vaut la peine d'être vue, on ne peut pas s'empêcher d'en parler et d'y réfléchir en sortant de la salle!

Marie-Claude B.
Lun. 20 février 2012



Drame, peinture et Nutella... Un bon mélange artistique  
Deux personnages, deux antipodes, deux modes de vie, deux âmes tourmentées et un drame... L'auteur et le metteur en scène ont traité du sujet de la dépression et de l'anxiété chez les jeunes adultes avec profondeur, créativité et originalité. J'ai adoré la générosité des acteurs qui ont réussi à m'amener avec eux dans leur univers fait d'émotions intenses, de questions existentielles et de chaos intérieur. Malgré le sujet dramatique de la pièce, plusieurs moments humoristiques sont délectables. À la fin de la représentation, voici ce que j'avais le gout de dire aux acteurs: «BRAVO! et... Bonne douche!!». Pour comprendre, il faut voir et je vous recommande fortement d'y assister!

Blanche N.
Ven. 10 février 2012



Une rencontre entre deux êtres perturbés.  
Deux jeunes perdus et vivants avec leurs fantômes se rencontrent et leurs destins vont prendre une tournure inattendue. La mise en scène est rafraîchissante, les comédiens très bons et la séquence avec l'oracle est hilarante. Avant même le début de la pièce, la comédienne est déjà en train de peindre une oeuvre abstraite sur un mur et qui prendra son importance plus tard. C'est très intéressant comme point de départ. À voir.

Denis B.
Mer. 25 janvier 2012