Chicago  
Théâtre
Ven. 3 février 2012 à 20:00
Café-Théâtre de Chambly
2447, av. Bourgogne, Chambly
  Carte
2 pour 1 ! (Régulier:13.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

À Chicago, dans les années 1920, Roxie Hart est prête à tout pour devenir une star des cabarets de jazz. De son côté, Velma Kelly en est la tête d’affiche. Qu’ont-elles en commun? Elles sont toutes les deux des meurtrières. Roxie a tué son amant qui l’a trahie et qui voulait la quitter et Velma a tué son mari et sa soeur qui avaient une aventure. Les journaux de Chicago adorent les histoires de meurtres et Velma fait la une de toutes les publications de la ville. Par contre, lorsque Roxie entre en scène, Velma devient histoire du passé. Les deux femmes s’arracheront non seulement l’attention de la presse écrite, mais aussi celle du très renommé avocat, Billy Flynn. Elles se rendront rapidement compte qu’à Chicago, la célébrité est plutôt... passagère.

Mise en scène et adaptation de l'oeuvre originale de Maurine Watkins: François Paré

Distribution: Mariève Guérin, Mireille Quessy, Marcel Fortin, Sandrine Jutard, Jocelyn Ahier, Krystiane Hamel, Daniel Boutin, Benoit Melançon, Véronique Gladu, Roxanne Gladu, Gabrielle Labbé, Lydia Lachance-Barbeau, Jade Surprenant et Julien Manuel Audet.

www.cafe-theatredechambly.com

  Chicago

Inscription
Fil culturel | Théâtre

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Julie Lamontagne Trio
  Un octuor sur le toît : Célébration Klezmer
  Le meilleur des années 60 du Balcon
  Monteverdi à Debussy:un voyage choral
  Spectacle de Noël bénéfice
  Pike River Blues Band
  Mogwai | Au Théâtre Corona
  Soul, Motown, Funk & Groove
  Motown & Disco Inferno
  Édith Piaf: Ma vie en rose et noir
  Récital de piano Schubert/Liszt
  Le meilleur des années 60
  Bach et Chopin... sous les chandelles
  Les Murènes
  Le Noël de Quartom



Vos commentaires

Belle soirée  
La pièce avait un contenu moins musical que le film mais ce fut très divertissant. Le décor était bien créatif.

Johanne D.
Lun. 2 avril 2012