JER | Orchestre de contrebasses du Québec 
Musique
Sam. 31 mars 2012 à 19:00
L'Astral
305, rue Sainte-Catherine O., Montréal
  Carte
2 pour 1 ! (Régulier:23.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

Événement présenté dans le cadre du Festival Jazz en Rafale

1ère partie: Jérôme Beaulieu Trio

Jazz Services a passé une commande d’oeuvre auprès du compositeur Jean-Nicolas Trottier pour la création du 1er orchestre de contrebasses du Québec réunissant les meilleurs contrebassistes au Québec:

Normand Guilbeault, Guy Boisvert, Fredéric Alarie, Fraser Hollins, Dave Watts et Adrian Vedady.

1ère partie: Jérôme Beaulieu Trio
Gagnant 2011 du concours de la relève

Puisant leurs influences de groupes allant du jazz moderne (Brad Mehldau, E.S.T., Tord Gustavsen, Avishai Cohen, etc.) au pop-rock (Coldplay, Elbow, etc.), en passant par le hip-hop, le folk et le world, le groupe tente d’approcher le jazz avec la plus grande ouverture d’esprit possible. Gagnant du concours Jazz en Rafale 2011, le groupe a le vent dans les voiles et profitera de l’occasion pour presenter son premier album sur Effendi Records.

Et ce n’est que le début! Ils viennent de remporter le concours de la relève du festival de Jazz de Rimouski.

Musiciens: Jérôme Beaulieu (piano), Philippe Leduc (contrebasse), William Coté (batterie)

www.jazzenrafale.com

  JER | Orchestre de contrebasses du Québec

Inscription
Fil culturel | Musique

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Moi, petite Malgache-Chinoise
  L'Envers de moi
  L’École buissonnière | Pierre-Paul Savoie



Vos commentaires

Un peu trop alternatif  
Quelques moments planants mais formule un peu trop alternative surtout après le superbe spectacle du Jérôme Beaulieu Trio qui, en première partie, a donné un jazz accessible et très vivant.

Robert P.
Mar. 3 avril 2012



Show d'exception  
Une première partie des plus solide par le trio Jérome Beaulieu gagnant du concours de la Relève en 2011. Ses jeunes fans d'ailleurs ne manquaient pas dans la salle et tous musiciens et fans abordaient fièrement le carton rouge. Et que dire de l'orchetre de contrebasses du Québec a part d'encore et encore. Un travail gigantesque fait par le ompositeur Jean-Nicolas Trottier et tout un trip pour ses virtuoses de la contrebasse qui toute la soirée se sont amusés comme des petits fous. Vite une tournée internationale avec ce spectacle.

Yves P.
Dim. 1 avril 2012



Sous le charme de Jean-Nicolas Trottier (compositeur virtuose)  
Soirée unique & magique de calibre INTERNATIONAL. En effet puisque de voir et d'entendre les 6 meilleurs contrebassistes jazz du Québec (Normand Guilbeault, Guy Boisvert, Frédéric Alarie, Fraser Hollins, Dave Watts et Adrian Vedady) réunis sur une même scène relève en soit de l'exploit musical. C'était sous la direction du génie, Jean-Nicolas Trottier, que ces virtuoses nous ont livré une performance magistral & prenante qui sortait des sentiers battus. Réussir à livrer une prestation original qu'avec des contrebasses qui soit si captivante m'a tout simplement subjuguée et j'étais loin d'être la seule mélomane conquise puisque une ovation debout s'est spontanément manifestée d'emblée suivi d'un rappel enlevant. Ce qui avait d'encore plus particulier c'est que chacune des pièces laissait place à chaque contrebassiste d'être la 'star' bien sur accompagné brillamment par ses compères. Je ne sais si ce spectacle sera reproduit ailleurs ou si c'était une prestation unique dans le cadre du spectacle de clôture de Jazz en rafale mais quoiqu'il en soit, c'est certaine que mon invitée et moi étions privilégiées. Je ne peux également passé sous silence la première partie qui présentait une prestation (et par le fait même le lancement de leur tout premier album intitulé 'L'homme sur la lune) des gagnants de l'édition 2011 du concours 'Jazz en rafale 2011' - le Jérôme Beaulieu trio (Jéröme Beaulieu - piano, Philippe Leduc - contrebasse - William Cöté - batterie). J'ai tout simplement 'planée' lors de leur prestation tellement ils étaient talentueux. Ils ont présenté des pièces originales de leur album (que moi et plusieurs autres ce sont empressés de nous procurer) avec beaucoup d'éclat. Leur bonheur de jouer se ressentait partout dans L'Astral (qui était pour moi une nouvelle salle charmante que j'ai découverte par la même occasion). Bref une soirée gagnante sur toute les cordes et dont je vais garder un précieux souvenir indélébile. Merci mille fois ATUVU!!!

Jewel
Dim. 1 avril 2012