RVCQ 2012 | Décharge 
Cinéma
Dim. 19 février 2012 à 17:30
Cineplex Odeon | Quartier Latin
350, rue Emery, Montréal
  Carte
2 pour 1 ! (Régulier:10.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

IMPORTANT: Les billets réservés sur atuvu.ca doivent être récupérés à l'avance à la Cinémathèque. Lisez bien votre reçu de réservation.

Pierre Dalpé l’a échappé belle. Jeune bum, il aurait pu mal finir si Madeleine, une travailleuse sociale aujourd’hui devenue sa femme, ne lui avait pas tendu la main. Propriétaire d’une boîte de gestion de déchets, il garde pourtant bien vivant le souvenir de son passage dans la rue. Un souvenir qui va devenir réalité le jour où son chemin croisera celui d’Ève, une jeune fille toxicomane et prostituée, visiblement à la dérive. Pour Pierre, il n’y a qu’une option: il faut qu’il la sorte de là. Envers et contre tout.

Sur un scénario de Pierre Szalowski (Ma fille, mon ange), Benoît Pilon (Ce qu’il faut pour vivre) approche ce drame réaliste et cru sans complaisance ni misérabilisme. Sous-tendu par une réflexion sur l’état de délabrement de certains quartiers montréalais, broyant sans pitié les âmes et les corps, le film compte aussi sur la présence solide de David Boutin et bouleversante de Sophie Desmarais.

www.rvcq.com

  RVCQ 2012 | Décharge

Inscription
Fil culturel | Cinéma

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Soirée d'Humour sur Queen
  Martin Turgeon: système défectueux
  Les 4 Haïssables
  Les Femmelettes - le meilleur de l'An 4
  Marko Métivier



Vos commentaires

Étonnant que tout ça se passe sous notre nez!  
Ce film m'a beaucoup plus, même si certains aspects auraient pu être développés davantage (j'aurais voulu tout savoir tellement j'étais prise dans cet univers). Sophie Desmarais était vraiment captivante dans son rôle de prostituée, et que dire de David Boutin, très convaincant dans le rôle de l'ancien bum devenu père de famille. Il est encore troublé par son passé et se laisse un peu dérouter et, pendant un moment, on ne sait plus trop de quel côté il va pencher. À voir!

Marie-Claude B.
Lun. 20 février 2012