RVCQ 2012 | Le Colis 
Cinéma
Ven. 17 février 2012 à 17:30
Cineplex Odeon | Quartier Latin
350, rue Emery, Montréal
  Carte
2 pour 1 ! (Régulier:10.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

IMPORTANT: Votre réservation sur atuvu.ca constitue uniquement une pré-réservation. Pour la réservation finale, vos billets devront être récupérés à l'avance à la Cinémathèque. Lisez bien votre reçu de réservation.

Courrier à Montréal, Michel n’a pas ce qu’on appelle la vie facile. Criblé de dettes, toujours un peu dépassé par les événements, il vient en outre de se faire quitter par sa compagne. Jacques, lui, au contraire, semble avoir tout de son côté. Gestionnaire et propriétaire immobilier, il mène une compagnie prospère et est heureusement marié. Mais en secret, Jacques voit sa fortune fondre comme neige au soleil par la faute de sa dépendance aux machines à sous. Par un coup du destin tordu, les destins des deux hommes vont entrer en collision. Pour le pire et peut-être le meilleur?

Remarquée par ses courts-métrages (Pas de deux sur chanson triste, No-Vacancy et Capacité 11 personnes), la réalisatrice Gaël d’Ynglemare signe son premier long en mêlant habilement dimension sociale et comédie vaudevillesque. Réflexion légère et fantaisiste sur ce qu’est au juste que la réussite, Le colis compte aussi sur la présence aussi complémentaire qu’attachante d’Emmanuel Bilodeau et Gildor Roy.

www.rvcq.com

  RVCQ 2012 | Le Colis

Inscription
Fil culturel | Cinéma

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  LALIG - Improvisation - Saison 2016-2017
  Ligue d'improvisation LA LIB
  Le MIB Présente: Le Nappy Hour!
  La LIM | Ligue d'improvisation Montréalaise



Vos commentaires

Bon divertissement  
Bons personnages, bien joué et bonne conclusion. Comme quoi tout le monde à le droit une dernière chance, il s'agit de la saisir!

Vincent C.
Lun. 5 mars 2012



Agréablement surprise...  
Ayant vu la bande annonce, je m,attendais à un film un peu léger, pas trop recherché et surtout d'un hu,our très basique et bien j,ai été agréablement surprise d'y trouver également de la profondeur et de la sensibilité.

Anne F.
Sam. 18 février 2012