RVCQ 2012 | Funkytown 
Cinéma
Jeu. 16 février 2012 à 19:30
Cineplex Odeon | Quartier Latin
350, rue Emery, Montréal
  Carte
2 pour 1 ! (Régulier:10.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

IMPORTANT: Votre réservation sur atuvu.ca constitue uniquement une pré-réservation. Pour la réservation finale, vos billets devront être récupérés à l'avance à la Cinémathèque. Lisez bien votre reçu de réservation.

Montréal, 1976. Tout ce que la ville compte de gens branchés se retrouve au Starlight, le club disco de l’heure. Là, le roi s’appelle Bastien, un animateur-vedette. Le maître des tendances, c’est Jonathan, potineur coloré. Le fauve de la piste, c’est Tino, un danseur italo-québécois. Et le propriétaire, c’est Daniel, un jeune homme maltraité par son père. Au son des rythmes de Donna Summer ou de Gloria Gaynor, les destins de tout ce beau monde vont se croiser et se recroiser, dessinant autant les excès que la décadence de toute une époque.

Ambitieux et maîtrisé, sorte de Boogie Nights québécois, Funkytown, deuxième long de Daniel Roby (La peau blanche) déploie une mise en scène ample dominée par une photographie douce et ocre et s’inspire des destins de Douglas « Coco » Leopold (Paul Doucet émouvant) et d’Alain Montpetit (Patrick Huard, tout en failles et en nuances) pour revisiter un pan de l’histoire montréalaise avec panache et inspiration. Funkytown réécrit la légende du disco montréalaise avec panache et inspiration en offrant notamment à Paul Doucet et Patrick Huard des rôles émouvants.

www.rvcq.com

  RVCQ 2012 | Funkytown

Inscription
Fil culturel | Cinéma

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Aaron Dolman & Friends
  Rick Hughes | Le Rick Hughes Show
  FINA 2017 | Ziskakan
  Fryr-Tùk
  Sonny Amati Schmitt Trio | Denis Chang
  Trio Fibonacci | Au salon de Balzac
  Les Jeudis Motown, Soul et R&B
  Jean-Michel Pilc Trio
  Hommages à Guns N'Roses et à Mötley Crüe
  Olivia Maisel
  Best of Soul, Motown & Jazz
  Jean-Michel Pilc
  FINA 2017 | 3 Frères Cissoko
  FINA 2017 | Ramon Chicharron
  Ruff Edge | Hommage à AC/DC



Vos commentaires

Briller comme une étoile...  
Le film Funkytown, du scénariste Steve Galluccio et du réalisateur Daniel Roby, m'a beaucoup surprise par sa qualité et sa profondeur. Sujet frivole à première vue, les personnages sont campés dans toutes leurs complexités humaines. Basé sur un fait presque divers datant des années 70, on y reconnaît bien l'époque et les protagonistes principaux, même sans avoir mis les pieds au fameux Starlight/Limelight. La distribution est à peu de chose près irréprochable et la direction d'acteur a su faire oublier les comédiens trop connus derrière leurs personnages. Chapeau aussi pour les costumes, les décors et les choix musicaux. C'est comme si on y était. La présence du réalisateur en fin de projection a apporté des éclaircissements sur l'ampleur de la recherche nécessitée et des détails sur les non-dits. La qualité du cinéma québécois n'a décidément plus rien à envier à nos riches voisins.

Stéphane J.
Ven. 17 février 2012