Zal Idrissa Sissokho  
Musique
Jeu. 23 février 2012 à 19:30
Maison Villebon
630, rue Richelieu, Beloeil
  Carte
Gratuit ! (Régulier:0.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

Privilège pour les membres atuvu.ca: en réservant sur atuvu.ca, vous bénéficierez de places réservées à l'avant.

La Maison de la culture Villebon vibrera sous les sonorités très rythmées de Zal Idrissa Sissokho, virtuose de la kora (harpe-luth africaine), accompagné de trois musiciens pour une atmosphère chaude et enlevante!

Zal Idrissa Sissokho est un griot. N'est pas griot tout musicien qui vient d'Afrique. Ces porteurs de traditions orales sont de castes Kouyaté, Diabaté ou Sissokho; les trois seules grandes familles qui colportent la mémoire du peuple mandingue. Zal Idrissa Sissokho n'a pas que le nom, il a le bagage et cette incroyable faculté d'improvisation propre aux griots. En solo et avec son groupe « Buntalo » formé en 2004, Zal Idrissa Sissokho, compositeur, joue de la kora et chante en malinké et en wolof des mélodies inspirées ou empruntées aux traditions de l'Afrique de l'Ouest. Sa harpe africaine à vingt et une cordes, au son cristallin, se marie merveilleusement bien à la musique occidentale contemporaine; c’est pourquoi « Buntalo », dont le répertoire inclut des compositions originales et des classiques mandingues, modernise les sons tout en préservant l’identité de ces compositions plusieurs fois centenaires.

  Zal Idrissa Sissokho

Inscription
Fil culturel | Musique

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Sherlock Holmes et le chien des Baskerville
  Joyeuse Matinée de Noel
  No strings (attached)
  Les monologues du vagin
  La singularité est proche
  Ai-je du sang de dictateur?
  10 ans de mariage !
  Les habits de sa majesté
  Le clan des divorcées
  Macbeth de William Shakespeare
  Dans la tête de Proust
  Histoires de Fins
  Toute femme est une étoile qui pleure
  Gloucester - Délire shakespearien
  Cabaret Tollé