Rencontre avec Le Bel Indifférent Rencontre avec Le Bel Indifférent  
Théâtre
Jeu. 27 mars 2008 à 20:30
Monument-National | La Balustrade
1182, boul. Saint-Laurent, Montréal
  Carte
2 pour 1 ! (Régulier:20.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

Rencontre avec le bel indifférent fait redécouvrir deux œuvres marquantes de Jean Cocteau, Le Menteur et Le Bel indifférent, pièces respectivement écrites pour Jean Marais et Édith Piaf en 1939 et 1940.

En modifiant la chronologie de certains événements, cette adaptation libre fond ces deux textes l’un dans l’autre pour former une pièce éminemment actuelle. Notre re-lecture du Bel indifférent fait de l’héroïne de Cocteau, un personnage combatif, lucide et émancipé qui affronte l’épreuve de la rupture avec dignité. Cette création fait émerger la lumière et jaillir l’espoir.

Textes: Jean Cocteau

Mise en scène: Mario Borges

Avec: Roxane Bourdages et Maxime Allard

  Rencontre avec Le Bel Indifférent

Inscription
Fil culturel | Théâtre

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Le pacte des anges - présence du réalisateur
  LION | Première Gatineau
  Ville-Marie | Un film de Guy Édoin
  Le pacte des anges
  Lion | Première Chicoutimi
  Mean Dreams (VF)
  Lion - Première de Sherbrooke
  Ciné-Conférence de voyage : LA RÉUNION
  Lion | Projection spéciale Brossard VF
  Ciné-Conférence de voyage : POLOGNE
  Ciné-Conférence de voyage : COLOMBIE
  Ciné-Conférence de voyage : PORTUGAL
  LION | Première Trois-Rivières
  Ciné-Conférence de voyage : BALI
  Ciné-Conférence de voyage : PROVENCE



Vos commentaires

La meilleur pièce que j'ai vu depuis longtemps  
J'ai vraiment tout apprécié de cette pièce : la salle toute petite qui créait une intimité vraiment fantastique pour le jeu théâtral; les acteurs qui actaient avec jutesse, les monologues qui me fesaient revivre un peu comment nous pouvons agir lorsque nous réglons des points de vue différents; le décor et les costumes... dont la robe rouge me donnait envie d'être belle moi aussi... Je lève mon chapeau à l'actrice qui a su démontrer un jeu livrant différentes facettes de l'être humain... la peine, l'indifférence, la supplication, tout autant que l'humiliation pour réussir à conserver un amour malheureusement malsain...pourquoi ne sommes nous pas capable de tout simplement quitter la relation quand la situation est intolérable ? Par peur d'être seul ? Mais est-ce qu'elle ne souffrait pas davantage de la solitude quand elle attendait son conjoint, ne sachant jamais quand il allait revenir....Puis d'agir avec vengence afin de ce liberer de son désespoir....Toujours actuel comme sujet. À voir.

CaroSoph
Lun. 7 avril 2008



Une belle rencontre...  
Je recommande vivement cette pièce à tous les membres d'atuvu. L'adaptation des textes de Jean Cocteau est réussie particulièrement en ce qui concerne Le Bel Indifférent, l'actrice Roxanne Bourdages y est d'ailleurs formidable. La mise en scène tire habilement profit de l'espace scénique réduit et des fenêtres ouvrant sur la ville. Un beau moment de théâtre où l'émotion est à son comble. Encore une fois bravo à Roxanne Bourdages !

David H.
Jeu. 3 avril 2008



Bonne adaptation  
... Même si, dans le fond, j'aurais préféré que l'on reste dans les années 50-60. C'est un détail, mais ça aurait justifié davantage, avec un téléphone fixe, les difficultés de communication entre Émile et sa soeur, par exemple. Et puis ça aurait accompagné les mots comme « du reste » ou « tu es chic ! » qui conservent si bien le charme des années nouvelle vague. Les acteurs s'en sortent très honorablement, en particulier Roxane Bourdages, tour à tour petit oiseau vulnérable et furie. Le décor est sobre, mais parfait. J'ai beaucoup aimé le fait que, derrière les rideaux, une vue de Montréal s'offrait à nous. Les montages sonores (malgré quelques crachotements au début) complétaient efficacement la trame narrative. Bon moment dans cette petite salle !

Peanut
Ven. 28 mars 2008



Une adaptation  
Une adaptation du texte original de Jean Cocteau à notre époque. J'ai découvert une nouvelle facette de Roxane Bourdages qui n'est pas décevante. Elle semblait être tout à fait dans son élément dans cette pièce qui nous montre son talent d'exprimer quelques émotions. On découvre aussi un jeune homme, Maxime Allard, qui nous est familier dans la série Miss météo. Il parle peu dans cette pièce mais a su exprimer son rôle a travers son visage et son comportement. Excellente présentation pour ces deux acteurs/actrices. Encore une fois Félicitations à cette équipe!

Céline B.
Lun. 24 mars 2008