Dérapages   
Cinéma
Lun. 16 avril 2012 à 19:00
Place des Arts | Théâtre Maisonneuve
175, rue Sainte-Catherine O., Montréal
  Carte
Gratuit ! (Régulier:12.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

IMPORTANT: les laissez-passer pour cette première sont pour 4 personnes. Même si votre réservation indique 2 places, elle sera valide pour 4.

Merci de faire un effort particulier pour amener avec vous des jeunes de 16 à 24 ans assister à cette projection.

La projection est à 19h00 mais vous devez impérativement vous présenter sur place à 18h00.


Alliance Vivafilm vous convie à la première du film DÉRAPAGES de Paul Arcand!

Synopsis:

Claudia, Sébastien, Shanny, Frédéric, Érika sont des jeunes de 16-24 ans beaux et pétillants de vie. Sur la route, en une seconde, leur vie a basculé.

DÉRAPAGES, le film de Paul Arcand leur donne le micro. Les jeunes nous ouvrent la porte sur leur univers, livrent des témoignages poignants sur leurs amitiés, leurs partys et confient leur soif d’adrénaline.



Sortie en salle au Québec le 27 avril 2012

www.derapages.ca

  Dérapages

Inscription
Fil culturel | Cinéma

Faites connaissance entre membres!




Vos commentaires

Plus qu'une réflexion  
Le film de Paul Arcand nous amène à réfléchir et à prendre conscience de toute la problématique reliée à l'alcool au volant, à la fatigue et à la vitesse excessive. J'espère que le projet d'accueillir ce film dans plusieurs écoles pourra avoir lieu et que les jeunes adultes sauront y être présents et surtout écouter le film avec sérieux. Un film qui présente les problématiques dans leur ensemble, un ensemble qui couvre bien plus que le simple accident et qui nous fait découvrir les mille et une répercussions de telles actions, répercussions que nous ne pouvons pas toujours entièrement s'imaginer. À voir, revoir, réfléchir et agir.

Martin C.
Dim. 22 avril 2012



Percutant!  
Documentaire-choc. Devrait absolument être vu par les jeunes de 16 ans et plus.

Éric A.
Sam. 21 avril 2012



Les jeunes ne peuvent comprendre  
J'ai été voir ce film parce qu'une amie connait une famille de ce film. Je ne crois pas que les jeunes vont comprendre le bon sens malgré tous les efforts de qui que ce soit.

Serge S.
Sam. 21 avril 2012



Bouleversant !  
Avant de commenter, il me semble indispensable de remercier Paul Arcand d'avoir eu le courage de présenter ce film pour le moins dérangeant. Dérangeant ? Parce qu'il met en cause les adolescents, certes, mais aussi et surtout les parents, les gouvernements, quels qu'ils soient, pour autoriser le permis de conduire à 16 ans, et puis pourquoi pas les autorisations de mise sur le marché de bolides qui vont à plus de 200 km/h, alors que les vitesses autorisées ne vont pas au-dessus de 100 km/h au Québec. Les images du film sont très dures, et les situations vécues déchirantes sur le plan moral. Comment éviter ces tragédies ? L'adolescence a de tout temps été une période de la vie très dangereuse :les jeunes n'ont peur de rien ( et il semble que la zone du cerveau qui mesure le risque n'est pas encore à maturité avant 18 ou 20 ans), ils essaient tout, veulent se dépasser, dépasser les autres. La différence avec ce qui se passait jusqu’à il y a une cinquantaine d'année est que maintenant l'adolescent n'est plus uniquement dangereux pour lui-même, mais qu'il a le pouvoir d’entraîner plusieurs personnes avec lui dans des situations mortelles. Malheureusement il n'a aucune conscience de la mort, brutale, irréversible : il ne la découvre que lorsqu'elle touche un de ses copains. Je parle de la mort, mais le handicap lourd et définitif est encore pire. Il suffit de voir dans le film le désarrois de ces jeunes: ils pleurent, apportent des fleurs, parlent des disparus. L'expérience des uns sert-elle aux autres ? Non, et ceci est confirmé dans le film; le jeune garçon doit on ne voit que la silhouette en fait le triste constat «...mon frère continue à boire, à prendre des substances et à conduire trop vite, alors qu'il constate ce qu'il m'est arrivé...». Et cette attitude n'est pas exceptionnelle. Ce film doit être présenté aux jeunes, certes, mais surtout à leurs parents, qui doivent comprendre et admettre qu'une grande partie de la solution est entre leurs mains

Michele M.
Mer. 18 avril 2012



Une seconde...et toute la vie d'un être cher peut basculer!!  
Ce documentaire était percutant, instructif et efficace dans ses propos. J'ai particulièrement apprécié d'y voir Jacques Villeneuve faire lui-même des tests routiers et ses commentaires étaient très bien énoncés. J'espère que le film pourra être vu dans toute les écoles secondaires, et ce, gratuitement. Il pourrait également être OBLIGATOIRE avant l'obtention de son permis de conduire. Des jeunes qui parlent aux jeunes, ça c'est du concret efficace. Le film ne veut pas décourager ou blâmer personne, il veut seulement susciter un nouveau débat afin qu'ensemble on puisse trouver des solutions efficaces à ce fléau d'adrénaline tant souhaité par les jeunes et qui peuvent...déraper. Chapeau à la maman qui avec son conjoint ont montré l'exemple en ramenant après une soirée festive arrosée sept personnes dans leur deux véhicules. Elle au moins dormira bien sur ses deux oreilles!! Alors avant de chauffer, prenons au moins une seconde pour réfléchir (tant comme conducteur que comme passager) afin d'éviter un dérapage irréversible et possiblement mortelle!! Qu'on se le dise, ÇA N'ARRIVE PAS JUSTE AUX AUTRES; ON EST TOUS DANS LE COUP!!

Jewel
Mar. 17 avril 2012



Un film qui fait réfléchir  
Très bon documentaire, il devrait effectivement être présenté dans toutes les écoles secondaires... mais pour l'instant, je vous invite quand même à aller le voir en salle!

Emile B.
Mar. 17 avril 2012



CHOC!  
Des témoignages éloquents, des statistiques saisissantes, des blessés pour la vie, des blessés par la mort d'un être cher, des jeunes qui sont conditionnés par la testostérone. Il serait bien que d'autres documentaires québécois, d'égale valeur portant sur d'autres sujets, puissent avoir une aussi grande promotion et diffusion que Dérapages.

Daniel L.
Lun. 16 avril 2012



Il faut le voir   
Ce documentaire percutant est un must pour tous. Des victimes de la vitesse au volant, causée par des jeunes, livrent un message aucunement censuré. Les conducteurs de 16-24 constituent 10% de la masse de détenteurs de permis de conduire et sont impliqués dans plus de 29% des collisions. Nous aurions aimé connaître les autres statistiques. À la fin du film, j'ai eu le privilège de discuter avec M. Arcand, réalisateur du film, et lui ai demandé pourquoi l'emphase était-elle mise sur la consommation d'alcool et non la consommation de drogue, pourtant très présente au sein de cette clientèle? Il semblerait qeu les jeunes se font un "fond" avec d'autres substances que l'alcool, incluant drogues et médicaments, avant de sortir et arrivent "réchauffés" avant, ce qui réduit le coût du "buzz". Cependant, le film n'en parle qu'à un endroit. Attention: plusieurs scènes très difficiles.

Chantal S.
Lun. 16 avril 2012



À voir absolument!  
Réaliste, poignant, émouvant, ce documentaire est très bien réalisé et vaut la peine d'être vu. Je suis certaine que les ados se reconnaitront et j'espère que ça les fera réagir!

Olivia M.
Lun. 16 avril 2012