Rêves de Wajdi Mouawad  
Théâtre
Sam. 16 juin 2012 à 15:30
École Nationale de Théâtre | Studio André-Pagé
360, av. Laurier E., Montréal
  Carte
Gratuit ! (Régulier:15.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

Willem, un jeune écrivain poussé par ses pulsions créatrices, se réfugie dans une chambre d'hôtel afin d'écrire toute la nuit. Cependant, il est incapable d'écrire. Au fil de la nuit, des êtres invisibles entrent dans la chambre afin de raconter l'histoire de l'homme qui marche vers la mer. Ces êtres vont nourrir l'imaginaire de Willem et celui-ci finira le roman au bout de la nuit.

Un texte dramatique, puissant et métaphorique qui vous fera voyager au coeur même de l'acte créateur.

« Au théâtre, il n’y a rien à comprendre, mais tout à sentir. » Louis Jouvet


Mise en scène : Maïna L'hévéder

Distribution : Pierre Berté, Robert Chartier, Michèle Falardeau, Guylaine Fortier, Lydia Krause, Othalia Larue, Françoise Le Deist, Anne-Laure Paris, Ernesto Segura, Diane Simoneau, Solange Tardif, Nicolas van Schendel

Lumière et son : Julie Basse et Chloé Ekker
Costumes : Mélissa Giroux et Maïna L'hévéder
Décors : Maïna L'hévéder & co
Affiche graphisme : Maïna L'hévéder / Affiche photo : Patrick Dagonnot

www.exclamateurs.org

  Rêves de Wajdi Mouawad

Inscription
Fil culturel | Théâtre

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Cabaret Tollé
  Macbeth de William Shakespeare
  Ça ! - Le Théâtre de Quartier
  Toute femme est une étoile qui pleure
  Mémoire de Lou | Théâtre de l’avant-pays
  Joyeuse Matinée de Noel
  Le Sapin de Noël
  Les monologues du vagin
  Le clan des divorcées
  10 ans de mariage !
  Crudités
  Le saut du lit
  Gloucester - Délire shakespearien
  Sherlock Holmes et le chien des Baskerville



Vos commentaires

Touchant  
Mon amie qui a assisté à la représentation ne connaissait pas cette pièce et l'a bien appréciée. Excellente performance des acteurs mais parfois le 'verbiage' portait le spectateur à l'égarement.

Jewel
Mar. 10 juillet 2012



Quelle pièce!  
Je ne connaissais pas cette pièce de Mouawad, j'ai adoré ce scénario en boucle, encore une fois intelligent et sensible. Je connais maintenant une nouvelle troupe théâtrale dynamique, je vais surveiller leur prochaine prestation pour essayer d'y assister. Le jeu des comédiens était en général très bon, passionné même, le personnage de l'hôtelière m'a tiré une larme, les autres m'ont également impressionnée.

Micheline Giroux
Sam. 16 juin 2012



Oeuvre forte et bien structurée.  
Oeuvre importante avec une mise en scène très bonne, des comédiens supers et une finale très touchante. Mon problème avec cette pièce c'est que les monologues des différents personnages sont souvent trop verbeux et inintéressant. Notre esprit vagabonde ailleurs et on se met à espérer la fin. La finale est beaucoup plus forte que bien d'autres passages.

Denis B.
Ven. 15 juin 2012



Le retour au source  
Je ne peux m'empêcher de songer à Littoral. Pourtant, il s'agit bien de Rêves ; de l'homme qui marche vers la mer, à sa propre rencontre. La troupe Exclamateurs fait un bon travail, à la mesure de ses moyens(1). Le texte est rendu intelligemment entre autre par Pierre Berté et Nicolas van Schendel; quant à Françoise le Deist elle vient nous triturer les émotions. Beau jeu en général quoique la pièce demanderait un peu de modération dans le lyrisme et plus d'incarnation de la parole. C'est tout de même une agréable soirée à laquelle nous convie la troupe. (1) un projecteur aurait permis, par exemple, de remplacer le tableau de la ballerine par une image animée. On se retrouverait ainsi avec un tableau vierge lorsque la danseuse le quitte! Dans le même ordre d'idée, l'usage d'un crayon feutre rouge, par exemple, volé à Willem par la femme décapitée aurait accentué ses gestes colèriques. Utilisé comme couteau, son encre rouge aurait pu faire figure de sang.

Alain F.
Jeu. 14 juin 2012