L'Écurie L'Écurie  
Danse
Mer. 23 avril 2008 à 20:00
SAT (Société des arts technologiques)
1201, boul. Saint-Laurent, Montréal
  Carte
14.60$ / 41 % de rabais! (Régulier:25.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

Une installation chorégraphique où le public est invité à circuler!

Danse-Cité, en coproduction avec la cie Manon fait de la danse, fait place à l’audacieuse et percutante chorégraphe Manon Oligny et sa nouvelle création, L’Écurie. Cette installation chorégraphique réunit les interprètes Anne LeBeau, Karina Iraola et Sophie Corriveau . Ces danseuses seront accompagnées de l’auteure en direct Nelly Arcan.

Elle explore les tabous et les paradoxes, confronte la pudeur et manipule les images pour en extraire l’intimité qu’elles cachent. Manon Oligny signe ici une œuvre déterminante dans son parcours chorégraphique. Dans un monde où défilent les icônes parfaites et où le marchandisage du corps féminin est monnaie courante, L’Écurie met en scène trois danseuses habitées d’une émotion sauvage, d’un désir de laisser-aller complet. Murées à l’intérieur de stalles de chevaux, ces trois femmes-juments explorent sous l’œil du spectateur l’animalité de leur être afin de ramener leur féminité à l’état brut.

www.danse-cite.org

  L'Écurie

Inscription
Fil culturel | Danse

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Mémoire de Lou | Théâtre de l’avant-pays
  Le clan des divorcées
  Gloucester - Délire shakespearien
  10 ans de mariage !
  Les monologues du vagin
  Sherlock Holmes et le chien des Baskerville
  Histoires de Fins
  Dans la tête de Proust
  Cabaret Tollé
  Le Sapin de Noël
  Ai-je du sang de dictateur?
  Crudités
  Jeannot dans la tempête
  No strings (attached)
  La singularité est proche



Vos commentaires

Bonne performance...  
Mes invités ont bien aimé, éclaté, créatif,original,sensuel. Tres bonne musique.

Ginette L.
Sam. 25 octobre 2008



Une curiosité !  
On a trouvé ça bon, mais on eu l’impression de déambuler sur place. De n’être que voyeur et non spectateur. L’installation, la musique et le concept sont fort dans l’ensemble, mais comme l’a si bien dit mon collègue chorégraphe, ça manque de rythme et d’exploitation du concept donc un peu long et linéaire. Interprètes Bravo !

Julie P.
Lun. 28 avril 2008



Saturation  
L'Écurie est une production à mi-chemin entre l'installation et la performance. Les trois danseuses-juments sont confinées à des enclos et s'ébattent violemment sur fond du musique electro-noise pendant que les specteurs circulent librement autour d'elles. L'idée est intéressante mais l'organisation spatiale était faite de façon à ce que les spectateurs se retrouvaient presque tous agglutinés au même endroit. Les trois danseuses se sont livrées avec une fougue impressionante. Je reste néanmoins sceptique face au traitement que Manon Oligny fait de son sujet : la féminité. Comme une tonne de brique, elle nous enseveli pendant près d'une heure sous un déluge de musique ciarde, d'éclairages chargés, de gestes brutaux et de textes explicites de Nelly Arcand. Sans nuance, aucune. Du coup, on évacue toute la sensiblité qu'on pu contenir cette oeuvre. On sort de l'Écurie, un peu abruti, mais pas plus avancé.

Marie-Sophie B.
Sam. 26 avril 2008