Nuits d'Afrique | Oliver Mtukudzi  
Musique
Ven. 13 juillet 2012 à 20:30
Théâtre Fairmount
5240, av. du Parc, Montréal
  Carte
2 pour 1 ! (Régulier:32.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

IMPORTANT: Instructions de récupération spéciales. Lisez bien votre reçu de réservation.

Assistez au spectacle d'Oliver Mtukudzi & The Black Spirits dans le cadre du Festival Nuits d'Afrique!

« Tant qu’il y aura des choses dont il faut parler, il y aura des choses à chanter ». Cette implication sociale, Tuku l’a portée au fil des 57 albums qu’il a enregistrés, fusions de pop et de chimurenga. Plus qu’une star, son engagement en a fait un véritable modèle pour son peuple.

Né en 1952 à Harare (Zimbabwe), Oliver Mtukudzi est une super star dans toute l’Afrique centrale. Chanteur et guitariste, ses talents ont été reconnus depuis longtemps par les gens de son pays et par ceux de la sous-région, moins par les Occidentaux. Allez comprendre pourquoi… Pourtant, sa voix chaude, rassurante, douce, entraîne vers un monde où il fait bon vivre, où l’on voudrait s’arrêter quelques heures, quelques jours, quelques mois… D’ailleurs, sa venue à Montréal en 2010, lorsqu’il avait fait la clôture du Festival Nuits d’Afrique, avait remporté un large succès et reste depuis dans les mémoires.

Oliver Mtukudzi commence sa carrière en 1977 dans le groupe Wagon Wheels, dont fait alors partie une légende zimbabwéenne, Thomas Mapfumo. Leur premier album, Tuku, est un immense succès. Mtukudzi accompagne aussi alors Mahube, une formation sud-africaine.

En 1979, il décide de quitter le groupe et de se lancer dans une carrière solo. Depuis cette date et jusqu’à aujourd’hui, il a sorti près de 50 albums, parmi lesquels Shoko, Tuku Music, Neria, Vhunze Moto, Tsivo, Ndipeiwo Zano, Rumbidzai Jehova, Nhava, Wonai. Son dernier album, Rudaviro, est sorti au printemps 2011.
Il chante en général en shona, la langue dominante du Zimbabwe, mais aussi en ndebele et en anglais. Peu enclin à s’avancer sur le plan politique, Mtukudzi a pourtant écrit des textes qui abordent la question de la violence perpétrée par les partisans du président Mugabe. Il chante également les problèmes économiques et sociaux de son pays, de son continent, tout en transmettant une bonne dose d’optimisme grâce à ses musiques entraînantes. Il se plaît, dans ses compositions, à mélanger les types d’instruments, modernes ou traditionnels. Alliant le chimurenga, lancé par Thomas Mapfumo, le mbaqanga (Afrique du Sud), la pop et le rock, ses mélodies ne laissent jamais de glace.

Aujourd’hui, les Zimbabwéens le surnomment affectueusement Tuku. Décoré à de nombreuses reprises, Oliver Mtukudzi a reçu, en 2003, la plus haute distinction de la musique africaine, le prix Kora, comme meilleur artiste masculin d’Afrique et pour l’ensemble de sa carrière. Par ailleurs, dans un autre domaine, en 2011, il a été nommé Ambassadeur de Bonne Volonté de l’Unicef pour l’Afrique du Sud et de l’Est.

www.festivalnuitsdafrique.com

  Nuits d'Afrique | Oliver Mtukudzi

Inscription
Fil culturel | Musique

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Michel Mpambara, François Massicotte, ...
  Spectacle d'humour
  Samedi Rire Pompette
  Les Mercredis Rires Garantis
  FSM | Inch'Alyah avec Judith Mergui
  Couscous Comedy Show