Nuits d'Afrique | Faudel   
Musique
Sam. 21 juillet 2012 à 20:30
L'Olympia
1004, rue Sainte-Catherine E., Montréal
  Carte
2 pour 1 ! (Régulier:45.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

IMPORTANT: Instructions de récupération spéciales. Lisez bien votre reçu de réservation.

On se souvient de «Tellement N’brick» et « 1, 2, 3 Soleils », des succès planétaires. Quinze ans et de nombreux succès plus tard, revoici le Petit Prince du raï avec de nouveaux titres, toujours aussi enlevants.

Faudel (Belloua de son vrai nom) nourrit une passion précoce pour le raï, le maalouf et le reggae. Sa grand-mère est essentielle dans cette attitude : en l’initiant à ces musiques plurielles, elle donne à Faudel (et à ses autres petits-enfants) le goût et la connaissance des traditions. Le jeune Faudel a tout juste 12 ans lorsqu’il décide qu’il sera chanteur.

Né en région parisienne en 1978, Faudel rejoint en 1990 les Etoiles du Raï, formation créée par Assim Ozadanir, qui reprend des titres de Cheb Mami, Khaled, Chaba Zahouania… Durant plusieurs années, le jeune Faudel s’entraîne ainsi à monter sur scène et il commence à écrire ses propres chansons. En 1993, Mohamed Mestar le prend sous son aile et devient son manager. Il étudie un temps la comptabilité mais arrête rapidement ses études. Il sort son premier album alors qu’il n’a que 19 ans, Baïda. C’est un succès, la voix de Faudel, son sens du rythme et… son sourire irrésistible le propulsent en tête des ventes. Le petit Prince du raï, comme on le surnomme alors, devient une star en France mais aussi dans de nombreux autres pays. Sa recette : un savant mélange de ses origines oranaises et de l’Occident, entre maalouf, électro, reggae, salsa…

En 1998, il prend part à la tournée événement « 1, 2, 3 Soleils » dont les deux autres piliers sont Khaled et Rachid Taha. L’année suivante, il est élu Révélation de l’année aux Victoires de la musique (France). En 2000, il fait ses débuts en tant qu’acteur dans le film Le Battement d'ailes du papillon avec Audrey Tautou. En 2001, sort son deuxième album, Samra, et, deux ans après, Un autre soleil. Encore une fois, c’est un succès. Faudel enchaîne les concerts et apparaît même dans le film Bab el Web du réalisateur algérien Merzak Allouache.

En 2006, sort l’album Mundial Corrida puis Bled Memory quatre années plus tard. Cette année, sortira son quatrième album, dont plusieurs titres ont déjà été dévoilés : Des enfants et C’est le jour. Le petit Prince du raï continue son bout de chemin, en équilibriste entre divers univers, toujours avec la même énergie et le même sourire.

www.festivalnuitsdafrique.com

  Nuits d'Afrique | Faudel

Inscription
Fil culturel | Musique

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Les Dimanches du Conte au Jockey
  Arbre et Inukshuk - Le chemin qui marche
  Sortie chic en famille: Le piano muet