Jipé Dalpé/Gaele | Vue sur la relève Jipé Dalpé/Gaele | Vue sur la relève 
Musique
Sam. 19 avril 2008 à 20:00
Maison de la culture Frontenac
2550, rue Ontario E., Montréal
  Carte
Gratuit ! (Régulier:7.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

Vue sur la relève présente:
- Jipé Dalpé
- Gaële: Cockpit
- Samian: Face à soi-même!
- Frank et ses potes: Allumé


Jipé Dalpé: Jipé Dalpé (Chanson/Musique)

La musique de Jipé Dalpé, c’est un univers très marqué, une signature bien personnelle : de la pop-fiction, la bande-son d’un voyage où les histoires et les souvenirs s’entremêlent et prennent des allures de courts métrages. Dès les premières notes, l’auditeur est projeté dans un road-trip aérien aux ambiances cousues de fil de fer, de soie, de cordes raides ou sensibles. Sa trompette souffle des airs écorchés, lyriques ou plein d’humour, les guitares ont de la gueule, les riffs grafignent et groovent. Multi-instrumentiste très sollicité et artiste invité dans les tournées au Québec, en France et en Suisse des Edgar Bori, Tricot Machine, Gaële, Ginette etc., Jipé Dalpé appartient corps et âme à cette famille d’artistes québécois qui manient les métissages low-fi avec un talent et un charme irrésistibles. Un premier album réalisé par Éloi Painchaud paraîtra au printemps 2008. Action !

Voix, trompette et guitares : Jipé Dalpé
Guitare électrique : André Lavergne
Voix, clavier, accordéon : Gaële
Clavier : François Richard
Batterie : Simon Blouin


Gaële: Cockpit (Chanson/Musique)

Ayant vu le jour au cœur des Alpes françaises, Gaële est maintenant bien établie de ce côté de l’océan et plongée toute entière dans l’univers de la musique populaire. C’est d’ailleurs avec succès que la jeune auteure-compositrice et interprète est accueillie dans le monde artistique québécois. Lauréate du Festival de Petite-Vallée en 2005 et récipiendaire de plusieurs prix au Festival international de la chanson de Granby la même année, elle a la plume affûtée. Émotion, rythme, humour, fraîcheur, l’album de Gaële, Cockpit, est sans conteste un savoureux mélange de traditions françaises et de sonorités électro-pop. Dans son cockpit, tant en disque qu’en spectacle, tout y est : l’originalité des compositions, la voix unique, la mélancolie, la folie, la nostalgie. L’électro-coloriste Gaële nous invite dans un univers poétique qui lui colle à la peau. Tout simplement rafraîchissante et pétillante. Gaële, plus qu’un nom à retenir, une artiste à découvrir!

Voix, piano, accordéon et wurlitzer : Gaële
Trompette, guitare, basse et voix : Jipé Dalpé
Batterie et programmation : Simon Blouin
Clavier et programmation : François Richard


Samian, Face à soi-même! (Chanson/Musique)

Ayant grandi sur la réserve de Pikogan en Abitibi, Samian est un rappeur engagé. Il écrit ses propres textes depuis qu’il a douze ans, il y dépeint son quotidien et choisit même de le faire en intégrant sa langue maternelle. Les sonorités uniques de la langue algonquine se prêtent d’ailleurs tout à fait à son expression artistique. Révélé au public en 2006 avec le Festival Voix d’Amériques, Samian expose dans ses œuvres les fléaux qui rongent la jeunesse, particulièrement celle des Premières Nations. Désireux de changer le regard caricatural qu’on porte sur sa communauté, il arrive, à travers ses chansons, à tisser des liens entre les générations et les origines. Son album Face à soi-même a vu le jour en novembre 2007 et on y trouve un hip hop fidèle à la réalité de l’artiste, qui offre ainsi une pérennité inespérée à la langue de ses ancêtres algonquins.

Auteur-interprète : Samian (Samuel Tremblay)
Collaborateur : Shauit Aster (Jean-Eudes Boudage-Aster)
DJ : DJ Horg (Félix-Antoine Leroux)
VJ : Géronimo (Géronimo Inutiq)
Images : Wapikoni Mobile


Frank et ses potes: Allumé (Chanson/Musique)

L’heure est au déhanchement quand la musique de Frank et ses potes envahit l’air ! Les cinq étudiants en jazz ont logiquement rassemblé leurs goûts musicaux dynamiques et rafraîchissants pour donner vie au groupe il y a quatre ans. Parfois romantique, parfois engagée et toujours sagace, la plume du chanteur et guitariste François Wermenlinger jette un regard lucide sur la vie, l’amour et le monde, le tout sur fond de reggae, rock et pop. Leur grande aisance sur scène leur a valu de remporter la 6e édition du Festi Rock de Richmond et de faire la première partie de Kaïn, Loco Locass et bien d’autres. La formation montréalaise a également lancé avec grand plaisir son premier album, Allumé, au printemps 2007. Le style propre de Frank et ses potes est définitivement festif, rassembleur et parfait pour les pistes de danse.

François Wermenlinger : voix et guitare
Grégoire Carrier-Bonneau : basse
Miles Dupire-Gagnon : batterie
Nicolas Boulay : trompette
Jean-Philippe Tremblay : trombone

www.vuesurlareleve.com/artistes/jipedalpe.html

www.vuesurlareleve.com/artistes/gaele.html

www.vuesurlareleve.com/artistes/samian.html

www.vuesurlareleve.com/artistes/fpotes.html

  Jipé Dalpé/Gaele | Vue sur la relève

Inscription
Fil culturel | Musique

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Quartom / les Petits Chanteurs du Mont-Royal
  Ben Racine Blues Band
  Frim Fram
  CHOPIN... sous les chandelles !
  Sing-Along Messiah / Le Messie d'Händel
  Pierre Calvé – Tout est vrai
  Quartom – Acte III
  Nuits Latin Jazz avec Alex Bellegarde
  Un Piano romantique... pour la St-Valentin!
  Pierre Flynn – Sur la terre
  Le meilleur des années 60
  Un violoncelle seul... sous les chandelles
  Les meilleurs hits Soul, Motown et Disco
  Les tireux d'roches
  Distant Echoes



Vos commentaires

Tou simplement génial  
Très bon spectacle, belles découvertes !!!

Japitoutou
Lun. 28 avril 2008



Quelle finale !  
Excellente idée de clôturer sur cette note la 13e édition de VUE SUR LA RELÈVE et de baisser le rideau sur ces quatre groupes différents en laissant la dernière note au groupe «Rythm and Poetry» de SAMIAN. Des moments privilégiés étaient au rendez-vous, ils ont abouti en une ovation générale, une pluie de bravos pour ce groupe de rappeurs engagés et ses DJs complices. Pour qui a eu l’occasion de voir le film de Richard Desjardins, LE PEUPLE INVISIBLE, sur les injustices dont a été et est toujours victime le peuple algonquin, sur sa culture menacée, les mots, les revendications de cet Abitibien «face à soi-même» étaient un baume au cœur. Tout a commencé en nuances, en douceur pressante… Jipé Dalpé nous a enlevés, il nous a séduits avec ses mots, avec ses notes à consonances aiguës, parfois évocatrices d’un Daniel Bélanger heureux avec sa guitare, il nous a signé le passeport d’un artiste qui saura concilier travail soutenu et abandon artistique, ingrédients essentiels au succès. Quelques degrés centigrades de plus dans la salle et Gaëlle, coquine, se balançant entre micro rebelle, wurlitzer et accordéon, un brin d’air frais des Alpes dans les mollets, nous a donné, à l’occasion, le plaisir suave d’une voix entrevue précédemment dans ses duos avec Jipé Dalpé. Ses notes «sautillantes», ses coquetteries musicales témoignaient de son plaisir, oublieuse de nos attentes pour cette voix que nous aimions déjà. Pause pour le crescendo, Frank et ses potes se sont amusés sur scène et nous avons assisté en «bons spectateurs» à leur spectacle . Mais le coup de cœur revient à Samian, à sa poésie intimiste, à son rêve de préserver langue et aspirations de ses ancêtres algonquins, de sa famille, de son peuple... Une fin de soirée à la hauteur de la qualité des artistes qui, pendant dix jours, ont défilé sur la scène et présenté le meilleur d’eux-mêmes dans leurs domaines respectifs, le conte, le mime, le théâtre, la chanson, la danse, la musique. Une relève prometteuse...

Ghislaine B.
Lun. 21 avril 2008



Bravo!  
Une belle soirée avec Jipé Dalpé,Samian, Frank et ses Potes et Gaële. Un spectacle extraordinaire! C'était Gaële -qui m'a impressioné -c'était la première fois que je l'ai vue en spectacle-avec une voix unique était simplement superbe Bravo --Samian-hip-hop- la troisieme fois que je la'i vu en spectacle--Superbe -aussi--Jipé et Frank--merci Merci Atuvu pour les billets

Vicky P.
Dim. 20 avril 2008



La Relève: La Finale  
VUE SUR LA RELÈVE PROFESSIONNELLE DES ARTS DE LA SCÈNE, dernière représentation, 19 avril 2008 avec Jipé Dalpé, Gaele, Frank et ses potes, et enfin: Samian. 4 groupes, 4 styles différents. En 1iere partie: Jipé Dalpé, un auteur-compositeur (guitare et trompette) nous amène en voyage; nous présente ses rencontres et les amours décues. Secondé par 4 musiciens: André Lavergne (guitare électrique), Gaele (clavier et accordéon), Francois Richard (clavier) et Simon Blouin (batterie). En 2e partie, Gaele, a un charme et un charisme indéniable. Elle présente ses chansons jouant de l'accordéon ou du piano accompagnée par un trio : Jipé Dalpé ( trompette, guitare basse et voix) Simon Blouin (batterie) et Francois Richard (clavier). Un beau brin de fille, une voix solide. Un coin de France, Des chansons bien rendues et dont on entend, Dieu soit loué, toutes les paroles, les musiciens ayant la décence de laisser un peu de place à la voix de Gaele ! Denrée rare de nos jours. 3e partie, Frank et ses potes: 5 musiciens de jazz qui éclatent et se révèlent à un public enthousiaste. Des chansons solides, endiablées; Les gens sont conquis et en redemande ! Frank ( Francois Wermenlinger) (voix et guitare) avec 4 musiciens: Grégoire Carrier-Bonneau (basse), Miles Dupire-Gagnon (batterie), Nicolas Boulay (trompette) Jean-Philippe Tremblay (trombone). En 4e partie: un choc, une révélation: des chanteurs compositeurs algonquins qui chantent du rap. Samian (Samuel Tremblay) leader du groupe a grandi sur la réserve de Pikogan, Abitibi. Il s'attaque au monde entier avec le rap et non pas des armes pour montrer la colère des premières nations. Avec ses musiciens: voix et guitare Shault Aster, plus: deux DJ's Félix Antoine Leroux et Géronimo Inutiq sur des projections d'archives de Wapikoni Mobile. Ce spectacle de plus de 2 heures est suivi d'une rencontre avec tous les artistes. VUE SUR LA RELEVE, directrice artistique Marie André Thollon, président d'honneur: Luck Mervil.

Ronald L.
Dim. 20 avril 2008