Les adieux à la reine | V.O.F. 
Cinéma
Lun. 26 novembre 2012 à 19:30
Salle André-Mathieu
475, boul. de L'Avenir, Laval
  Carte
2 pour 1 ! (Régulier:6.50$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

En 1789, à l'aube de la Révolution, Versailles continue de vivre dans l'insouciance et la désinvolture, loin du tumulte qui gronde à Paris. Quand la nouvelle de la prise de la Bastille arrive à la cour, le château se vide, nobles et serviteurs s'enfuient... mais Sidonie Laborde, jeune lectrice entièrement dévouée à la Reine, ne veut pas croire les bruits qu'elle entend. Protégée par Marie-Antoinette, rien ne peut lui arriver. Elle ignore que ce sont les trois derniers jours qu'elle vit à ses côtés.

V.O. française
De Benoit Jacquot. Avec Diane Kruger, Léa Seydoux, Virginie Ledoyen, Xavier Beauvois et Noémie Lvovsky. France/Espagne. 2012. 100 min. (G)



www.cineclubdelaval.com

  Les adieux à la reine | V.O.F.

Inscription
Fil culturel | Cinéma

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Ça ! - Le Théâtre de Quartier
  Histoires de Fins
  Crudités
  Cabaret Tollé
  Le Sapin de Noël
  Toute femme est une étoile qui pleure
  10 ans de mariage !
  Sherlock Holmes et le chien des Baskerville
  Les habits de sa majesté
  Dans la tête de Proust
  La singularité est proche
  Mémoire de Lou | Théâtre de l’avant-pays
  Les monologues du vagin
  Ai-je du sang de dictateur?
  Jeannot dans la tempête



Vos commentaires

La lectrice  
J'ai embarqué dans l'histoire et suivi la lectrice dans sa quête au près de la reine. Nous avons vraiment l'impression d'être dans la France de 1789. Aussi la musique est très bonne. La fin est cependant un peu abrupte.

Guy V.
Mer. 28 novembre 2012



Plate  
Voici le commentaire de mon invitée: J'ai trouvé que ce film était 'Plate' dans son ensemble. Peu d'action. Son mauvais (en maintes occasions on n'arrivait pas à saisir ce qui se disait entre les personnages). Costumes magnifiques par contre et évidemment, le Château de Versailles comme décor...

Michel M.
Mer. 28 novembre 2012